Gardner Lisa ♦ Jusqu’à ce que la mort nous sépare

Comment se débarrasser d’un mari dangereux, redoutable psychopathe ? Fuir et se cacher, d’abord. Le supprimer grâce aux services d’un tueur à gages, ensuite. Mais tout n’est pas si simple lorsque votre cible est un individu particulièrement roué, assoiffé de vengeance et prêt à tout.

Jusqu’à ce que la mort nous sépare” intègre des thématiques sensibles. Il parle de l’inceste, de l’alcoolisme et ses dangers.

Tess est jeune femme, naïve et soumise, à cause d’un père violent qui la battait et d’une mère effacée. Sa rencontre avec Jim Beckett un policier professionnel, jouissant d’une excellente réputation dans la petite ville de Williamstown, Massachusetts, séducteur et charismatique, va la pousser à accepter sa demande en mariage en tout honneur et fidélité. Elle croyait avoir trouvé le mari idéal. Mais le bonheur sera de courte durée … Tess va vivre l’enfer et découvrir au fil du temps en Jim, un homme violent, manipulateur.

Deux ans après leur mariage, elle découvre l’horreur : son époux a tué, dans des circonstances effroyables, plusieurs femmes, les a violentées et mutilées sans aucune once de remords. Bien au contraire, il en ressent un plaisir jouissif, un sentiment de plénitude face à son ignominie. Sa seule faiblesse est Samantha sa petite fille.

Tess n’a d’autre choix que de le dénoncer à la justice. En attendant d’être jugé, Jim est placé dans un quartier de haute sécurité.

Le jour où, tuant deux gardiens, il parvient à s’évader, il n’a plus qu’une idée en tête : retrouver celle qui l’a trahi. Et lui rappeler qu’ils sont unis, quoi qu’il arrive, jusqu’à ce que la mort les sépare…

Jim donne du fil à retordre à Tess : ancien flic, il pense et agit comme eux, et semble toujours avoir une, voire deux longueurs d’avance sur tout le monde. Il est très intelligent, diaboliquement malin et retors, discipliné à l’extrême, mais également trop sûr de lui. Il est prêt à tout pour se venger de Tess, qu’il croyait docile comme un petit toutou et qui finalement a été l’instigatrice de sa chute.

En accord avec la police, elle laisse sa fille en sécurité avec un policier et part à la rencontre de J.T Dillon, un homme de taille, fils d’un colonel pédophile aimant lui aussi battre ses enfants, ancien marine alcoolique sur les bords et amateur de prostituées à ses heures, qu’un ami commun lui a recommandé, le seul qui pourra l’aider à se protéger de son meurtrier de mari. Il vit seul en Arizona, ne se remettant pas de la mort de sa femme Rachel et du fils de cette dernière Teddy.

Elle se présente sous le prénom d’Angéla qui vient acheter ses services parce qu’elle veut apprendre à se défendre. Les premiers échanges sont houleux et agressifs. Leur association paraît on ne peut plus improbable, et pourtant… Emu par son apparente fragilité, J.T. accepte le marché.

L’arrivée de Marion, sœur de J.T, excellent agent du FBI, mais en conflit avec son frère, va modifier les relations. Elle découvre rapidement l’identité de cette « invitée ». Angéla s’appelle en réalité Tess Beckett.

 

L’auteur :

Lisa Gardner, née en 1956, est une auteure américaine de romans policiers. Elle publie également sous le pseudonyme d’Alicia Scott.

Elle a grandi à Hillsboro dans l’Oregon. En 1993, elle obtient un diplôme en relations internationales à l’Université de Pennsylvanie.

À l’âge de dix-huit ans, Lisa Gardner a la « brillante idée » d’écrire un roman sentimental, à la veille d’un travail d’été en qualité de serveuse.

Après plusieurs années dans la restauration, elle s’aperçoit que le mélange explosif fromage-brandy-feu ne plait pas à ses cheveux, et que ce n’était pas sa voie. Ses jours dans la restauration sont alors comptés.

Ses efforts littéraires paient. Son premier roman est édité sous le pseudonyme d’Alicia Scott. Ses gains, trois cents dollars, lui permettent d’acheter un nouvel ordinateur, avant d’aller se chercher un vrai métier. Devenue consultante en management, Lisa Gardner travaille douze heures par jour. Et continue d’écrire.

Son premier roman est édité sous le pseudonyme d’Alicia Scott. Ses gains, trois cents dollars, lui permettent d’acheter un nouvel ordinateur, avant d’aller se chercher un vrai métier. Devenue consultante en management, Lisa Gardner travaille douze heures par jour. C’est là qu’elle a découvert les procédures policières, en particulier les méthodes de la police scientifique et qu’elle a eu l’idée de ses deux séries, celle de l’officier D D Warren et celle des profilers du FBI, le duo constitué par Pierce Quincy et sa fille Kimberley.

Elle continue à écrire. Toujours du sentimental. Mais son travail et l’écriture en font une fille très fatiguée, qui veut changer de voie. Alors terminé le sentimental, bonjour le thriller.

Lisa Gardner commence à écrire des livres où elle peut tuer beaucoup de personnes, à commencer par ses collègues et sa direction. Le tout, sans pour autant avoir le besoin de changer les noms. Le succès est au rendez-vous. Lisa Gardner peut enfin vivre de sa plume.

Elle est l’auteure de trois séries : D.D. Warren, une commandant de la criminelle (sergent-détective) du Boston Police Department – FBI Profiler où, parmi les personnages récurrents, on retrouve les profileurs Pierce Quincy et sa fille Kimberly Quincy, aidés par Rainie Conner, ancienne avocate devenue enquêtrice privée et Tessa Leoni, ancienne subordonnée de D.D. Warren désormais détective privée.

Auteur de plusieurs thrillers, elle est considérée comme l’une des grandes dames du roman policier féminin. Elle est publiée dans 30 pays.

Plusieurs de ses romans ont fait l’objet d’une adaptation au cinéma ou à la télévision.

Les livres de Lisa ont reçu des prix du monde entier. Son roman, Le voisin, a remporté le prix du meilleur roman à couverture rigide des auteurs internationaux de thrillers, tout en recevant le Grand Prix des Lectrices de Elle en France. Elle a également reçu le prix Daphné du Maurier en 2000 pour The Other Daughter. Enfin, Lisa a reçu le Silver Bullet Award des International Thriller Writers en 2017 pour son travail au nom des enfants à risque et de la Humane Society.

Elle a reçu le Grand prix des lectrices du magazine Elle en 2011 dans la catégorie « policier » pour son roman La Maison d’à côté.

Elle vit actuellement sur la côte est des Etats-Unis, en Nouvelle Angleterre, dans le New Hampshire avec son mari, sa fille et ses chiens.

Son mari est pilote automobile et elle sponsorise des voitures qui toutes sont baptisées du titre d’un de ses livres.

Lorsqu’elle n’écrit pas, elle adore faire de la randonnée, jardiner, faire de la raquette et jouer au « cribbage », jeu de 52 cartes.

Œuvre :

Série FBI Profiler

  1. « The Perfect Husband », 1998, publié sous le titre Jusqu’à ce que la mort nous sépare
  2. « The Third Victim », 2001, publié sous le titre Tu ne m’échapperas pas
  3. « The Next Accident », 2001, publié sous le titre La Vengeance aux yeux noirs
  4. « The Killing Hour », 2004
  5. « Gone », 2006, publié sous le titre Disparue
  6. « Say Goodbye », 2008, publié sous le titre Derniers adieux
  7. « The 4th Man », 2016
  8. « Right Behind You », 2017

Série Détective D.D. Warren

  1. « Alone », 2005, non traduit en français.
  2. « Hide », 2007, publié sous le titre Sauver sa peau« 
  3.  « The Neighbor », 2009, publié sous le titre La Maison d’à côté
  4. « Live to Tell », 2010, publié sous le titre Les Morsures du passé
  5. « Love You More », 2011, publié sous le titre Preuves d’amour
  6. « The 7th Month (Nouvelle) », 2012, publié sous le titre Le Septième Mois
  7. « Catch Me », 2012, publié sous le titre Arrêtez-moi
  8. « Fear Nothing », 2014, publié sous le titre A même la peau
  9. « 3 Truths and a Lie (Nouvelle) », 2016
  10. « Find Her », 2016, publié sous le titre Lumière noire
  11. « Look For Me », 2018, publié sous le titre Retrouve-moi
  12. « The Guy who died twice » – Roman court
  13. « Never Tell », 2019

Série Détective privée Tessa Leoni

  1. « Love You More », 2011, publié sous le titre Preuves d’amour
  2. « Touch & Go », 2013, publié sous le titre Famille parfaite
  3. « Crash & Burn », 2015, publié sous le titre Le Saut de l’ange

Autres romans :

  • « The Other Daughter », 1999, publié sous le titre La Fille cachée”, 2001,
  • « The Survivors Club », 2002
  • « I’d Kill For That », 2004
  • « Face Off », 2014 (collaboration 23 auteurs réunis par David Baldacci)
  • « Ink and Bone A Novel », 2016
  • “When you see me”, 2020
  • “Before she disappeared”, 2021

Sous le pseudonyme d’Alicia Scott :

Série Walking After Midnight

  1. (en) Walking After Midnight, 1992
  2. (en) Shadow’s Flame, 1994

Série Guiness Gang

  1. (en) At the Midnight Hour, 1995
  2. (en) Hiding Jessica, 1995
  3. (en) The Quiet One, 1996
  4. (en) The One Worth Waiting for, 1996
  5. (en) The One Who Almost Got Away, 1996

Série Maximillian’s Children / Family Secrets

  1. (en) Maggie’s Man, 2013
  2. (en) MacNamara’s Woman, 2013
  3. (en) Brandon’s Bride, 2013

Roman indépendant

  • (en) « Waking Nightmare”, 1994
  • « Maggie’s Man», 2013
  • « MacNamara’s Woman», 2013
  • « Brandon’s Bride», 2013

 

Récompenses :

  • 2000: Daphné du Maurier Award pour « The Other Daughter« 
  • 2009: Best Hardcover Novel from the International Thriller Writers pour « The Neighbor« 
  • 2011: Grand Prix des lectrices de Elle Policier pour « La Maison d’à côté« 

Laisser un commentaire