MacDonald Ann-Marie ♦ Le vol du corbeau

Le vol du corbeau1962 – Les MacCarthy rentrent au pays et s’installent sur une base de l’aviation canadienne à Centralia, au sud de l’Ontario. Ils forment une famille exemplaire.

Jack, le père, est officier de carrière et Mimi, la mère, une femme resplendissante. Madeleine, huit ans, croit encore que l’école est un des endroits les plus sûrs qui soient. Mike, douze ans, est le héros de sa petite sœur. Mais la vie à la base militaire ne tardera pas à faire craquer ce vernis.

Cependant, un ancien camarade de Jack lui demande de protéger un scientifique allemand fuyant le régime soviétique, sans en dire un mot à sa hiérarchie directe. Le voilà contraint de mentir et comploter.

Quant à Madeleine, elle découvre que l’école n’est pas le monde sûr et protecteur qu’elle croit: terrorisée et se sentant affreusement coupable des sévices que lui fait subir l’instituteur, elle tait sa souffrance à ses parents.

Le mensonge et les secrets toujours plus nombreux vont lézarder l’équilibre de cette communauté, jusqu’à la survenue d’un crime odieux et inconcevable qui secoue la communauté et sonnera le glas de cette partie de leur vie.

Jack se trouve confronté à un dilemme moral insurmontable : au nom des intérêts de son pays en pleine guerre froide, doit-il protéger un criminel de guerre caché sous une fausse identité et soutenu par son propre pays et laisser enfermer un innocent ? Quant à Madeleine, peut-elle mentir pour faire éclater la vérité ? La lumière ne se fera que plus tard, beaucoup plus tard, lorsque cette dernière, jeune femme brisée et indomptable, ira enfin jusqu’au fond des choses.

En attendant, seuls les corbeaux ont vu le meurtre.

Ann-Marie MacDonald signe ici une œuvre romanesque magistrale, puissante méditation sur la perte de l’innocence, au niveau le plus intime comme à l’échelle d’un pays tout entier et qui traite de la culpabilité, des choix douloureux qu’on doit faire parfois, et des ravages des non-dits.

Le contexte historique de la guerre froide et du cynisme des deux blocs qui s’affrontent est extrêmement bien relaté.

L’auteur :

Ann-Marie MacDonaldAnn-Marie MacDonald est une femme de lettres et actrice canadienne née le 29 octobre 1958 à Baden-Baden (Allemagne de l’Ouest) où elle a vécu jusqu’à ses 5 ans sur la station de Royal Canadian Air Force 4-Wing.

Au début des années soixante, la famille déménage et retourne au Canada, à l’ARC Centralia où elle commence l’école. La famille a déménagé plusieurs fois, mais a maintenu des liens étroits avec leurs racines dans l’île du Cap-Breton.

Ann-Marie a fréquenté l’Université Carleton avant de se déplacer à Montréal pour suivre une formation d’acteur à l’École nationale de théâtre du Canada, où elle obtient son diplôme en 1980.

Ensuite elle part à Toronto où elle se plonge dans la scène alternative de théâtre dynamique où elle est très applaudie dans des rôles tels que celui de Maria dans Twelfth Night (v.f. La nuit des rois) au Theatre Columbus et poursuit simultanément une carrière dans la télévision et le cinéma. Elle est l’animatrice de l’émission télévisée Life and Times, du réseau anglais de Radio-Canada (CBC). Dès le début, son travail était politiquement éclairé, drôle, et très narratif.

Ann-Marie MacDonald a vécu la «deuxième vague» du féminisme et les luttes pour la libération de la femme. Elle a participé à de nouvelles pièces canadiennes telles que Dreaming et duel (Théâtre des Jeunes), les généraux Die in Bed (Theatre Passe Muraille) et St Sam et les Nukes (Festival de Blyth). Elle est également apparue dans des films indépendants canadiens, y compris les guerres et les Better Than Chocolate, et gagné une nomination aux prix Génie pour son rôle dans Je l’ai entendu Chant des sirènes. Elle a aussi remporté un prix Gémeaux pour Où est l’Esprit Lives.

Ann-Marie a co-créé et interprété des œuvres théâtrales originales telles que « Ceci est pour vous, Anna » – « Nancy Prew » – « Clue dans le Fast Lane » – « The Attic, les perles, et trois beaux-filles » et « les filles Plus Belles ».

Sa première œuvre en solo en tant qu’auteur et actrice est « Bonsoir Desdemona » (Good Matin Juliet) créée au Nightwood Theatre : une comédie postmoderne pleine d’esprit ayant comme sujet une jeune professeure qui pénètre dans le monde patriarcal des tragédies shakespeariennes et y apporte des changements. Cette pièce a été honorée du Prix Chalmers, du Prix du Gouverneur général et celui de l’Association des auteurs canadiens et sera jouée plus de cinquante fois.

Ses autres œuvres dramatiques produites sont : « la bouche de l’arabe », le livret de l’opéra de chambre Nigredo Hôtel, le livre pour la comédie musicale Tout ce qui bouge (qui a recueilli plusieurs prix Dora, y compris la meilleure nouvelle comédie musicale), et Belle Moral: A Natural History.

C’est la publication de son premier roman, en 1996, « Fall on Your Knees » (Un parfum de cèdre), qui lui permettra de mieux se faire connaître du public. Cette histoire familiale riche en intrigues, tour à tour sombre ou drôle, reçoit d’excellentes critiques et plusieurs récompenses, dont le prix du Commonwealth (1997). Le livre devient un best-seller international quand, en 2002, il devient le deuxième roman canadien à être choisi par Oprah Winfrey pour son club du livre. Il a été traduit en 19 langues.

Le deuxième roman d’Ann-Marie, « The Way the Crow Flies » a été publié en 2003 et témoigne d’une qualité littéraire encore plus remarquable. Ce fut un best-seller international et il fut finaliste pour le prix Giller. En 2004, « The Way the Crow Flies » est honoré comme meilleur livre de fiction de l’année par un Libris Award. Il a été traduit en 13 langues.

Pendant sept saisons Ann-Marie a accueilli la CBC série documentaire Life and Times. Actuellement, elle est l’hôte et le narrateur de Doc Zone de CBC. Elle a récemment joué dans des productions scéniques célèbres de Cloud Nine (Mirvish Productions) et Top Girls (Soulpepper Theatre). Ann-Marie est actuellement au travail sur une adaptation de Hamlet au Festival de Stratford, avec le réalisateur Alisa Palmer et musicien Torquil Campbell de la bande, STARS.

Son nouveau roman « Début d’adulte » a été publié le 30 Septembre 2014.

 

Ann-Marie est mariée depuis 2003 à Alisa Palmer, dramaturge et metteur en scène et vit à Toronto et à Montréal avec leurs deux enfants et un chien.

Laisser un commentaire