Wickham Madeleine ♦ La madone des enterrements

La Madone des sentimentsLa quarantaine resplendissante, Fleur Daxeny a une spécialité : séduire les riches veufs, vivre un moment à leurs crochets avant de disparaître en emportant leurs cartes de crédit et un maximum de cash.

Sa technique ? : Repérage des cibles potentielles dans la rubrique nécrologique du Times, première approche le jour même de l’enterrement de l’épouse, au moment où Monsieur est le plus vulnérable que cet ange sans foi ni loi repère ses cibles potentielles. Jolie voilette et larme à l’œil, il lui suffit ensuite d’aborder Monsieur le jour même des funérailles et de laisser son charme agir ! Le charme et l’aplomb extraordinaires de la jeune femme font le reste.

Qui pourrait bien résister à son visage de madone, son corps de déesse et sa crinière flamboyante ? Aussi, quand Fleur jette son dévolu sur l’austère Richard Favour, elle ne doute pas d’arriver très vite à ses fins. Mais c’est compter sans l’encombrante famille de son promis… et un rival de poids dans la course aux millions ! Les arnaqueurs ne sont pas forcément ceux qu’on croit…Car dans la famille Favour, les convoitises sont un sport national, de quoi bousculer les plans de la vamp des funérariums…

Face aux non-dits et à l’hypocrisie indécrottable de la famille Favour, Fleur fait rapidement figure d’ange. Toute la famille tombe immédiatement sous son charme sauf Lambert, le beau-fils fourbe et calculateur, qui voit d’un très mauvais œil l’arrivée de cette nouvelle candidate à l’héritage… Car inutile de se voiler la face, sous ses airs de vierge effarouchée, Fleur n’est qu’un escroc, une femme totalement superficielle, vénale et dénuée du moindre scrupule. Antipathique, manipulatrice, on déteste d’emblée son comportement immoral jusqu’à ce qu’elle finisse par baisser la garde et se laisser attendrir… Et si Richard et la famille Favour avaient davantage à lui offrir que des livres sterling ?

Madeleine Wickham signe une nouvelle comédie grinçante des mœurs ridicules et hypocrites de la bourgeoisie britannique de province. Un tableau décapant et une comédie plutôt réussie d’une romancière plus connue aujourd’hui sous le nom de Sophie Kinsella.

L’auteur :

Madeleine WichkamSophie Kinsella, de son vrai nom Madeleine Wickham, née le 12 décembre 1969 à Londres est une femme de lettres anglaise, après avoir été journaliste financière, auteur de la « chick lit » et qui est plus connue pour son travail sous le pseudonyme de Sophie Kinsella.

Après des études à Putney High School et obtenu un diplôme en PPE de New College , à Oxford en 1987, Sophie Wickham a travaillé en tant que journaliste financier (notamment pour les retraites du monde) avant de passer à la fiction .

Tout en travaillant comme journaliste financier, elle a écrit, à l’âge de 24 ans, son premier roman, « Le Groupe de Tennis » qui a été immédiatement salué comme un succès par la critique et le public, et qui est devenu un best-seller top dix. Elle a poursuivi en publier six romans.

Son premier roman sous le pseudonyme « Sophie Kinsella » a été soumis à ses éditeurs de façon anonyme et ses éditeurs ont sauté sur l’occasion ne sachant pas qui était cet auteur.

Sophie a révélé sa véritable identité pour la première fois dans le roman « Tu peux garder un secret? » qui a été publié en Décembre 2005.

Elle vit actuellement dans le Hertfordshire et à Londres avec son mari Henry Wickham. Ils sont mariés depuis 17 ans et ont quatre jeunes fils: Freddy, Hugo, Oscar et Rex.

Sa sœur Gemma Townley est aussi une auteur.

Reconnue et célébrée pour sa fameuse série des aventures de L’Accro du shopping, des Petits Secrets d’Emma (2005) et de Samantha, bonne à rien faire (2007), Sophie Kinsella est aussi l’auteur de six romans signés sous le nom de Madeleine Wickham, dont Un week-end entre amis (2007).

Laisser un commentaire