Jardy Laurence ♦ Cinquante jours pour mourir

Cinquante jours pour mourir est une tragédie pendant laquelle le lecteur assiste, impuissant, au douloureux spectacle d’hommes luttant contre leur destin.

Quand Alexis Arkhipov sort du coma dans lequel il est plongé depuis plusieurs mois, il n’a qu’une idée en tête : retourner en Russie pour régler ses comptes, et donner le fin mot de l’histoire familiale.

Alors qu’il se prépare à en découdre, il ne sait pas que se trame, dans une petite ville française, un jeu inquiétant venu de Russie : le Blue Whale Challenge, un jeu où des jeunes doivent affronter 49 défis jusqu’au dernier, la mort. Sa collègue Rachel, entraînée dans le tourbillon de folie de ces jeunes en mal de vivre, tentera tant bien que mal de sauver les adolescents de ce jeu et de raisonner Alexis, en quête de réponses.

 

L’auteur :

Laurence Jardy est née à Aubusson le 12 décembre 1966.

Son attirance pour les livres a commencé très tôt. Les personnages de roman l’ont toujours aidée à étoffer une réalité qu’elle juge trop terne. Elle admire l’écrivain japonais Haruki Murakami. Comme lui, elle pense qu’il existe quelque part des territoires encore vierges si on parvient à poser un regard autre sur ce qui nous entoure.

Professeur de français, elle enseigne le français à des collégiens depuis une vingtaine d’années et ne se lasse pas de ces heures de cours qu’elle considère comme de vivifiantes conversations.

Elle vit et travaille à Saint-Léonard-de-Noblat.

Laisser un commentaire