Mazetti Katarina ♦ Le mec de la tombe d’à côté

le mec de la tombe d'à côtéDésirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire de métier, et citadine pragmatique, ne pensant que culture, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance. Au cimetière, elle rencontre le mec de la tombe d’à côté, dont l’apparence l’agace autant que la tombe avec sa stèle tape-à-l’œil.

Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s’en sort comme il peut, de façon assez rustique, et grâce à une bonne dose d’humour et d’autodérision. Chaque fois qu’il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière et s’énerve contre la ‘Crevette’ qui occupe le banc au cimetière avec lui, avec son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Rien, a priori, ne rapproche ces deux là, et pourtant, il suffira d’un sourire qui éclate simultanément sur leurs lèvres, pour qu’ils soient tous deux éblouis. C’est le début d’une histoire d’amour assez cocasse. Ils sont tout le contraire l’un de l’autre

Il est vrai qu’un coup de foudre parmi les tombes, à l’heure où l’horloge biologique de Madame sonne l’alarme, ne manque pas de ressorts comiques. Mais ce roman d’un amour hors norme fait aussi la démonstration qu’on ne s’affranchit pas sans douleurs de sa classe sociale : lorsqu’il s’agit de choisir entre opéra et traite des vaches, la passion est requise. Et c’est un minimum.

 

L’auteur :

 

Katarina Mazetti est née le 29 avril 1944 à Stockholm, mais a grandi à Karlskrona, un port au sud de la Suède. C’est une journaliste et écrivaine suédoise.

Après des études de journalisme, elle débute dans des journaux locaux.

Plus tard, elle reprend ses études et obtient une maîtrise de littérature et d’anglais à l’Université de Lund. Elle travaille comme professeur puis comme producteur et journaliste à la Radio suédoise.

Elle a écrit des livres pour tous les âges, ainsi que des critiques littéraires, des chansons, des comédies et des chroniques pour des journaux et la radio.

Son premier livre pour enfant était un livre d’images, écrit en vers hexamètres classiques. Il était fondé sur son expérience en tant que femme d’agriculteur. Il a été traduit en 16 langues et a connu un grand succès.

Pendant vingt ans, elle a vécu avec son compagnon et leurs quatre enfants dans une petite ferme du nord du pays. De cette expérience est né son premier roman d’adulte, « Grabben i graven brevid » (en français Le mec de la tombe d’à côté), qui a valu un immense succès dans le monde entier à cet auteur prolifique. Vendu à 450000 exemplaires en suédois, il sera traduit en 22 langues et adapté au théâtre et au cinéma

Aux éditions Gaïa, elle a publié « Le Mec de la tombe d’à côté » (2006), « Les Larmes de Tarzan » (2007), « Entre Dieu et moi, c’est fini » (2007), « Entre le chaperon rouge et le loup, c’est fini » (2008), « La fin n’est que le début » (2009) et « Le Caveau de famille » (2011).

Elle vit actuellement à Lund.

Laisser un commentaire