Jonasson Ragnar ♦ la dernière tempête

Dernier tome de la trilogie « la dame de Reykjavik » : Un invité indésirable. Un mensonge innommable. Un meurtre. Tous ne survivront pas à cette nuit. Et l’inspectrice Hulda, chargée de l’enquête, continuera d’être hantée par ses fantômes très longtemps encore.

L’auteur au million de lecteurs en France Ragnar Jónas son clôt sa trilogie mettant en scène l’enquêtrice tourmentée Hulda Hermansdóttir à différents âges de sa vie.

Ce dernier roman se déroule vingt-cinq ans avant le premier volet de la série, La Dame de Reykjavík, et dix ans avant L’Île au secret. Tous les volumes peuvent se lire séparément. Ragnar est aussi l’auteur de la série mettant en scène l’enquêteur Ari Thór

L’auteur nous entraine dans les années 1980.

En décembre 1987, Hulda enquête sur la disparition d’une jeune fille tandis que sa propre fille sombre dans la dépression jusqu’à l’évènement tragique.

Au même moment, dans une ferme reculée de l’est de l’Islande, un couple est pris au piège par une tempête de neige. Un inconnu se présente à leur porte et réclame asile pour la nuit. Son discours est décousu, son regard, indéchiffrable. Les rafales reprennent de plus belle, l’électricité est soudain coupée : le couple se retrouve coincé avec l’inconnu.

Deux mois plus tard, en février 1988, deux cadavres sont découverts dans cette ferme isolée. L’enquêtrice Hulda Hermansdottir qui reprend le travail pour essayer de penser à autre chose qu’à la mort de sa fille, est chargée de l’affaire et se jette dans le travail pour oublier ses problèmes familiaux.

Si au premier abord les deux enquêtes semblent n’avoir rien en commun, très vite, on découvre qu’en fait, elles sont liées.

 

L’auteur :

Ragnar Jónasson, né à Reykjavik en Islande, en 1976 est auteur de roman policier. Ses grands-parents sont originaires de Siglufjördur, la ville où se déroule Snjór.

A 13 ans, il a découvert à 13 ans les livres d’Agatha Christie et entreprend à 17 ans, la traduction, de quatorze de ses romans en islandais. Il se passionne également pour les ouvrages de Peter May et de P. D. James.

Avocat et professeur de droit à l’Université de Reykjavik, il est aussi écrivain et le cofondateur du Festival international de romans policiers Iceland Noir.

Il se lance dans l’écriture avec la publication d’un roman policier intitulé Fölsk nóta (2009), premier volet de la série policière Dark Iceland dont l’intrigue se déroule dans et aux alentours de Siglufjördur, un idyllique et tranquille village de pêche le plus au nord de l’Islande, où personne ne ferme sa porte, et accessible seulement par un petit tunnel dans la montagne d’où sont originaires ses grands-parents et où a grandi son père et dont le personnage récurrent est le jeune policier Ari Thor, un policer débutant qui occupe son premier poste, loin de sa petite amie qui vit à Reykjavik, avec un passé qu’il n’arrive pas à laisser derrière lui.

Ari Thor ARASON – Né à Reykjavik – Age : 23 ans- Claustrophobe et orphelin depuis ses 13 ans

Profession : policier – Surnommé le Révérend

Etudes : Université de philosophie, puis de théologie

Situation de famille : Fiancé à Kristin (étudiante en médecine à Reykjavik)

Première affectation : Siglufjordur (petit port de pêche au Nord de l’Islande)

Particularités : première enquête

Dans Snjór (Snjóblinda, 2010), le jeune homme, qui vient tout juste de sortir de l’école de la police de Reykjavik, est envoyé à Siglufjördur, le village islandais le plus septentrional, pour enquêter sur un double meurtre.

Dans Mörk (Náttblinda, 2014), il est chargé de faire toute la lumière sur la mort de son collègue, l’inspecteur Herjólfur, assassiné alors qu’il se livrait à une enquête près d’une vieille maison abandonnée. Ce roman a été élu « Meilleur polar de l’année 2016 » selon le SundayExpress et le Daily Express, et a reçu le Dead Good Reader Award en Angleterre.

Pour Le Magazine littéraire, Mörk (Náttblinda) est « à mille lieux de ces facéties spirituelles et poudrées, (…) Ragnar Jónasson présente le visage livide et nu des sobres polars nordiques ».

Pour Grazia, « à 40 ans, Ragnar Jonasson s’impose désormais comme la nouvelle star du polar islandais ».

Nouvelliste, il écrit également en anglais. Il vit à Reykjavik.

Œuvre :

        Romans

Série Dark Iceland

  • Fölsk nóta (2009) – – Préquel sur Ari Thór – Uniquement  disponible en islandais
  • Snjóblinda (2010) – Publié en français sous le titre Snjór, (2016)
  • Myrknætti (2011) – Publié en français sous le titre Nátt, (2018)
  • Rof (2012) – Publié en français sous le titre Sótt, (2018)
  • Andköf (2013) – Publié en français sous le titre Vík, (2019)
  • Náttblinda (2014) – Publié en français sous le titre Mörk, (2017)
  • Vetrarmein (2020) – Publié en France sous le titre Sigló (2020)

 

Trilogie La Dame de Reykjavik

  • Dimma (2015) – Publié en français sous le titre La Dame de Reykjavik, (2018)
  • Drungi (2016) – Publié en français sous le titre L’Île au secret, Paris, (2020)
  • – Publié en français sous le titre La dernière tempête (2021

 

Nouvelles

  • Death of a Sunflower, dans le Ellery Queen’s Mystery Magazine (janvier 2014)
  • Party of Two (2014)
  • A Moment by the Sea (2014)
  • A Letter to Santa, dans le Ellery Queen’s Mystery Magazine (janvier 2015)

Laisser un commentaire