Huon Anne-Gaëlle ♦ Le bonheur n’a pas de rides

Des morceaux de vie qui enchantent, des chagrins, des joies, des confidences. Un roman tendre et lumineux qui nous parle d’amour et d’amitié à l’heure où on ne s’y attend plus. Un roman qui fait aimer la vie.

Paulette a 85 ans, un caractère bien trempé, et pas toute sa tête. Enfin, à ce qu’elle prétend. Lorsque nous faisons sa connaissance, la vieille dame, un peu indigne sur les bords, tente de manipuler allègrement son fils et sa bru afin d’avoir la chance de couler des jours paisibles dans une maison de retraite dernière génération…Mais ses plans vont quelque peu tomber à l’eau et elle va finalement se retrouver dans un trou paumé, à l’auberge de Monsieur Yvon.

Lorsqu’elle se retrouve bien malgré elle la nouvelle pensionnaire de l’Auberge de Monsieur Yvon, elle n’a qu’une obsession : en partir ! Mais c’est sans compter sur l’étrange fascination que les autres habitants et leurs secrets vont bientôt exercer sur elle.

Que contiennent ces lettres mystérieuses trouvées dans la chambre de Monsieur Georges ? Qui est l’auteur de ce carnet abandonné dans la bibliothèque ? Une chose est certaine : Paulette est loin d’imaginer que ces rencontres vont changer sa vie et peut-être, enfin, lui donner un sens.

 

L’auteur :

Anne-Gaëlle Huon est née à Toulon en juillet 1984.

Elle a fait des études de lettres et de commerce en région parisienne avant de commencer sa carrière dans la publicité. Son départ en famille à New York en 2014 lui donne l’occasion de se tourner vers l’écriture.

Sa plume sensible et lumineuse met en scène avec brio les personnes âgées et leurs tourments. Chacun de ses romans a pour décor une France du terroir attachante et sublimée, teintée d’une nostalgie optimiste et bienveillante.

Elle auto-publie son premier roman,  Buzz!, puis un second, Le Bonheur n’a pas de rides, qui met en scène Paulette, une vieille dame au caractère bien trempé. Elle a une passion pour les listes et une tendresse particulière pour les vieilles dames. Pour elle, les vieilles dames font des héroïnes formidables ! Comme beaucoup, le temps qui passe l’inquiète. Les enfants qui grandissent, les souvenirs qui s’effacent des mémoires des plus vieux…

Le succès du livre est immédiat. Plébiscité par les libraires et les bloggeurs, le roman séduit près de 100 000 lecteurs avant sa sortie en poche en avril 2019.

En 2019, elle rejoint Albin Michel et publie Même les méchants rêvent d’amour, inspirée par l’histoire de sa grand-mère.

Anne-Gaëlle Huon distille sa joie de vivre au quotidien via son compte Instagram. Encouragée par une communauté enthousiaste, elle a créé le compte @Paroles_de_GrandMeres, lieu de communion intergénérationnelle qui invite à la transmission.

Elle vit à Paris avec son mari et ses deux petits garçons.

Laisser un commentaire