Gibney Patricia ♦ Ceux qui ont disparu

Un matin, le cadavre d’une femme est découvert dans une église. Plus tard, c’est son collègue de travail qui est retrouvé pendu à un arbre. L’affaire semble entendue : l’assassin s’est suicidé. Mais l’enquêtrice Lottie Parker ne croit pas à cette conclusion trop facile.

Les deux cadavres portent le même tatouage distinctif sur la cuisse et l’homme n’a vraiment pas le profil d’un meurtrier.

Peu à peu, les indices mènent Lottie jusqu’aux portes de l’ancien orphelinat de Saint-Angela. Dans ce lieu de sinistre mémoire, des années plus tôt, des enfants sont morts de maltraitance.

Au fur et à mesure de ses investigations, Parker se sent épiée, surveillée. Et, une nuit, un homme l’attaque en murmurant ces mots, terrifiants : « Pensez à vos propres enfants ». Désormais, ce n’est plus seulement une enquête, mais une question de survie…

 

L’auteur :

Patricia Gibney vient de Mullingar, comté de Westmeath, en plein cœur de l’Irlande et y a vécu toute sa vie.

Elle a travaillé pendant 30 ans au conseil du comté de Westmeath.

Veuve depuis 2009 et maman de trois enfants, elle a commencé à écrire, dans un but thérapeutique, après la mort de son mari Aidan qu’elle avait épousé en 1982.

Elle a travaillé avec l’Irish Writers Centre pour améliorer son écriture et se consacre désormais à temps plein à l’écriture. Ses romans, salués par la critique, ont été en tête des meilleures ventes aux États-Unis, Canada, Angleterre, Australie et Italie.

Ses romans tournent actuellement autour de son détective principal, le détective Lottie Parker.

Laisser un commentaire