Meacham Leila ♦ Le ranch des trois collines

Le ranch des trois collines est un formidable roman concernant le thème du lien familial qu’il soit de sang ou de cœur dans un magnifique décor au Texas en 1900.

Il raconte l’histoire de Samantha, 20 ans, qui s’inquiétant d’un courrier confidentiel d’un médecin qui lui laisse supposer que son père est gravement malade, se retrouve à se poser des questions sur les circonstances de son abandon à sa naissance. Car ce courrier concerne effectivement cet événement-là.

De son côté son frère jumeau dont les deux ignorent leur existence réciproque, est retrouvé par son père biologique. Il ignore lui aussi l’existence de la soeur jumelle.

L’histoire trouve son intérêt dans le fait que seuls la mère biologique et celui qui semble être le père biologique mais qui ne l’est pas, connaissent la vérité sur les deux jumeaux séparés et de qui ils sont…

On découvre le destin malheureux des jumeaux Nathan et Samantha qui dès leur naissance ont été séparés.

Nathan est resté avec ses parents tandis que la petite fille elle, est confiée à la sage-femme qui doit lui trouver une famille et a donc été adoptée par un couple ne pouvant avoir d’enfants. On ne peut évidemment pas rester de marbre face à tant d’injustice, même si Samantha a eu la chance de trouver un foyer reconnaissant et aimant.

Alors qu’ils viennent de fêter leur vingtième anniversaire dans des comtés éloignés de l’État du Texas, sans se connaître ni soupçonner l’existence de l’autre… leur destin va être tout chamboulé.

Nathan qui compte reprendre l’entreprise familiale, la ferme de Barrows, voit ses plans réduits à néant lorsqu’il reçoit la visite inattendue de Trevor Waverling, un titan des premières heures du forage pétrolier – Visite qui va bouleverser son existence. Trevor Waverling se dit être son père biologique et vient lui proposer un pacte des plus étrange et espère qu’il acceptera de tout quitter et de le suivre pour devenir l’héritier de son entreprise.

Samantha, a été élevée au grand air dans un ranch, à Fort Worth, à trois jours de chevauchée au sud. Elle est un peu garçon manqué, avide d’aventures et de découvertes. Courageuse, déterminée et très mature pour son jeune âge, elle n’hésite pas à soutenir son père dans la gestion de la propriété familiale. Sa passion pour la paléontologie montre également sa sensibilité et l’importance qu’elle attache au passé, aux origines et c’est sans doute cela qui la pousse à en savoir plus sur sa vraie famille. Destinée à embrasser une carrière de paléontologue, elle décide de laisser tomber ses études pour reprendre le ranch de ses parents, « Las Tres Lomas », Le ranch des Trois collines, l’un des plus grands du Texas. La jeune fille entend aider son père adoptif à réaliser son rêve : devenir un titan de l’élevage texan.

Tout semblait lui réussir jusqu’au jour où son père reçoit une mystérieuse lettre qui va venir chambouler leur équilibre.

Mais malgré les secrets bien gardés, les routes de Nathan et Samantha sont appelées à se croiser…

La vie réunira-t-elle les jumeaux séparés ? Et peut-on faire définitivement une croix sur ses racines ? Ne peut-on pas s’empêcher de vouloir connaître ses parents biologiques? C’est ce que va chercher à découvrir la jeune femme, sans savoir que le destin s’en mêlera également.

Le livre est séparé en deux parties, avec à chaque fois des chapitres consacrés à l’histoire de Nathan, puis de Samantha. A tour de rôle, nous suivons leurs quotidiens. Alors que leurs chemins ne devaient pas se croiser, le destin va chambouler tout cela en les mettant sur la même route.

 

L’auteur :

Leila Meacham, née en Louisiane en 1929, est auteur et professeur à la retraite. Elle vit à San Antonio, Texas. Bien que native de Louisiane, elle a passé presque toute sa vie au Texas où elle situe ses romans.

  Son premier ouvrage, « Roses » (« Les Roses de Somerset, » éditions Charleston), a été publié dans 25 pays.
Leila Meacham avait 70 ans lors de la parution des Roses de Somerset (« Roses »).

  Elle a commencé l’écriture de ce roman à l’âge de 65 ans. Ayant fait le tour de toutes ces choses que l’on se promet de faire, quand on aura le temps… Elle n’a pas d’enfants et sa maman, dont elle s’était beaucoup occupée, venait de décéder. Elle recherchait une activité stimulante, alors elle a décidé d’écrire « Les Roses de Somerset ».

Cette enseignante à la retraite rencontre aujourd’hui le succès partout dans le monde.

Laisser un commentaire