Meacham Leila ♦ Les orphelins de Kersey

Les Orphelins de Kersey est un roman de Leila Meacham, qui relate la rencontre de trois enfants orphelins qui vont grâce à leur amitié surmonter ce manque, puis de leur vie qui en découle.

Catherine Ann est encore une petite fille lorsqu’elle perd ses parents dans un accident de voiture en Californie. Elle se voit obligé de quitter le luxe qu’elle a toujours connu pour une petite ville du Texas, Kersey où vit sa grand-mère, qu’elle connaît à peine… Loin du confort qu’elle avait connu jusqu’alors, sa grand-mère maternelle mène une vie modeste, faisant avec les moyens dont elle dispose. Cette personne âgée fera tout pour offrir le meilleur à sa petite-fille chérie. Complètement à l’antipode de sa vie d’avant, la petite Catherine a du mal à se faire à sa nouvelle vie…

Au Texas, elle fait la connaissance de deux garçons, John et Trey, également orphelins, qui décident de la protéger. Ils forment un trio remarquable, elle la plus belle fille de la région, eux des champions de football américain adulés par leur petite ville du Texas. En grandissant, ils nourrissent le projet de partir tous les trois à l’université. Mais, à la veille d’un match, une mauvaise blague vire à la tragédie.

Le trio se déchire et les trois inséparables doivent apprendre à vivre chacun de leur côté. Le passé est-il éteint pour toujours ? Une histoire d’amitié et de triangle amoureux pleine de suspense et de rebondissements.

L’auteur :

Leila Meacham, née en Louisiane en 1929, est auteur et professeur à la retraite. Elle vit à San Antonio, Texas.

Son premier ouvrage, « Roses » (« Les Roses de Somerset, » éditions Charleston), a été publié dans 25 pays.

Leila Meacham avait 70 ans lors de la parution des Roses de Somerset (« Roses »).

  Elle a commencé l’écriture de ce roman à l’âge de 65 ans. Ayant fait le tour de toutes ces choses que l’on se promet de faire, quand on aura le temps… Elle n’a pas d’enfants et sa maman, dont elle s’était beaucoup occupée, venait de décéder. Elle recherchait une activité stimulante, alors elle a décidé d’écrire « Les Roses de Somerset ».

Bien que native de Louisiane, elle a passé presque toute sa vie au Texas

Originaire du Texas, Leila Meacham a situé ses romans dans cette partie des États-Unis. Cette enseignante à la retraite rencontre aujourd’hui le succès partout dans le monde.

Laisser un commentaire