Pardi Cécile ♦ Les semeurs de bonheur

Perrine, cinquantenaire au chômage, tourne en rond dans sa maison et est au bord de la dépression quand le hasard met sur son chemin une petite chienne fox en piteux état. Elle la ramène chez elle et ce geste va transformer sa vie.

La petite chienne est si sympathique qu’elle attire à elle tout un tas de personnes qui sont autant de rencontres pour Perrine, qui retrouve son allant et sa bonne humeur. Un jour elle complimente une serveuse rudoyée par son patron, et prend alors conscience de l’importance que cette douce parole a eu sur la jeune fille.

Elle sort alors de sa solitude. Elle décide de devenir un « agent du bonheur » et se lance dans des M.B.B. (des missions de bonheur bilatéral) envers des inconnus, visant à trouver chaque jour le moyen de rendre quelqu’un heureux. De la SDF au gardien taciturne, elle distribue les bonnes paroles et rend de petits services, s’efforçant de diffuser de la gentillesse et de la douceur.

Après bien des mésaventures, elle se retrouve à la tête d’une petite troupe de douze humains et sept fox terriers, agents spéciaux en bonheur et un mouvement mondial se met en place…

 

L’auteur :

Cécile Pardi est née à La Rochelle (France) au siècle dernier. Elle a publié un livre pour enfants, « Le noir en cage » aux éditions du goudron et des plumes. Cet album est également édité en arabe et distribué en Syrie où il aide, comme il peut, les enfants à vaincre leurs peurs.

Depuis 8 ans, elle vit la moitié du temps dans une ferme dans le Sandgau, à Balschwiller en Suisse où elle héberge des chevaux.

En même temps, elle enseigne le français langue étrangère à Bâle. Elle écrit depuis longtemps : nouvelles, pièces de théâtre, poésies, chansons.

Cécile Pardi vit la moitié du temps dans une ferme dans le Sundgau où elle s’occupe de chevaux selon les principes de la permaculture, et l’autre à Bâle, en Suisse, où elle enseigne. Elle prodigue par ailleurs des soins énergétiques, et fait de la communication animale. Les semeurs de bonheur est son premier roman.

Laisser un commentaire