Moriarty Liane ♦ Le secret du mari

Nous sommes en Australie. La semaine avant Pâques. L’automne. Et oui…changement d’hémisphère. 3 familles, 3 femmes de tête et de cœur. Elles ne se connaissent pas ou à peine. Et puis, à cause d’un bouleversement survenu chez deux des femmes les plus jeunes – la quarantaine toutes les deux, mariées avec enfant(s) -, bouleversement dû à leurs maris respectifs, elles se retrouvent toutes les trois en contact, voulu ou non.

Bienvenue à Melbourne, « Victoria the place to be », c’est écrit sur les plaques minéralogiques des voitures. Ses quartiers à perte de vue de maisons toutes de plain-pied, la place ne manque pas sur l’île-continent, avec leurs jardins en version grands espaces sans clôture, ses mères de famille très bénévolement investies dans les écoles privées et souvent cathos de leurs enfants, préparant des petits déjeuners avec du Vegemite, cette pâte noire au goût et à la texture de mélasse mâtinée de goudron, et de bons gâteaux à l’huile de sésame.

Cecilia Fitzpatrick appartient à cette catégorie de femmes, classe moyenne, un bon et beau mari gagnant correctement sa vie, trois filles charmantes, déléguée des parents d’élèves et conseillère à temps partiel chez Tupperware. Sa vie semble gravée dans le marbre, rangée hermétiquement dans une boîte Tupperware qui ne laisse pas s’échapper les mauvaises odeurs, et dont elle fait avec succès le commerce.

Jamais elle n’aurait dû lire cette lettre trouvée par hasard dans le grenier. Sur l’enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n’ouvrir qu’après ma mort ». La curiosité est trop forte, elle l’ouvre et le temps s’arrête… À la fois folle de colère et dévastée par ce qu’elle vient d’apprendre, Cecilia ne sait que faire : si elle se tait, la vérité va la ronger, si elle parle, ceux qu’elle aime souffriront.

Rachel, elle, vit toujours dans la douleur depuis l’assassinat de sa fille, Janie âgée de  17 ans, il y a de cela plus de 20 ans. Heureusement que son petit-fils, Jacob, lui apporte de la joie. Malheureusement, lorsque son fils et sa bru lui annoncent qu’ils déménagent à New-York, Tess est plus que jamais ébranlée…

Et Tess ne s’attendait pas à cette terrible nouvelle : son mari et sa cousine adorée, Felicity, sont tombés amoureux. Choquée, effarée et en colère, elle décide de partir in petto pour Sydney, là où elle a grandi et où vit sa maman…

Ce roman est un questionnement sur le sens de leur foi et leur morale que nous offrent à partager Cecilia, et les deux autres personnages principaux et féminins du récit, Tess et Rachel, toutes les deux en recherche de réponses à des questions existentielles qui peuvent concerner Dieu puisque sans réponse humaine.

Liane Moriarty brosse un tableau nuancé et émouvant de l’amour (marital et familial). Elle tisse des portraits de femmes attachantes, combattives et profondément humaines qui, à Sydney se croiseront immanquablement.

 Cecilia qui, après avoir découvert le terrible secret de son mari, sera en proie à de nombreux doutes. Jusqu’où sera-t-elle prête à aller pour protéger sa famille ? Rachel, rongée par la douleur, et Tess qui voit son mariage se déliter. L’ambiance, paisible d’apparence, va peu à peu s’alourdir et s’opprimer dès lors que la vérité refait surface. Chacune de ces femmes porte en elle des doutes, des rancœurs, de la colère ou de l’amertume.

Avec sensibilité, légèreté, humour, elle pose des questions graves sur le deuil, l’adultère, la sexualité, le pardon, l’absolution, le poids des secrets familiaux et le sens de la famille. Mais la plus essentielle de toutes est peut-être celle-ci : peut-on expier, payer, monnayer, et si oui comment, une faute commise quelques vingt ans plus tôt ?

 

L’auteur :

Liane Moriarty, née le 15 novembre 1966 à Sydney en Australue, est une romancière australienne. Elle est la sœur de l’auteure jeunesse Jaclyn Moriarty (1968).

A la sortie de l’école, elle a travaillé dans la publicité et le marketing pour une maison d’édition juridique. Elle a ensuite dirigé sa propre société pendant quelque temps avant de devenir rédacteur publicitaire free-lance.

2004, après l’obtention d’une maîtrise à l’Université Macquarie de Sydney, son premier roman « Three Wishes » (Les trois vœux), écrit dans le cadre de l’obtention de son diplôme, a été publié.

Elle est l’auteure de nombreux best-sellers dont « Le secret du mari » (« The Husband’s Secret », 2013), phénoménal succès aux États-Unis et en France, et traduit dans 55 pays.

Son roman « Petits secrets, grands mensonges » (« Big Little Lies », 2014) a été adapté par David E. Kelley pour la chaîne HBO (une mini-série en 7 épisodes, diffusée en 2017), et réalise par Jean-Marc Vallée avec Nicole Kidman, Reese Witherspon, Laura Dern, Shailene Woodley, Zoë Kravitz et Alexander Skaargard. Une deuxième saison débute au printemps 2019.

Écrivant sous le nom de LMMoriarty, elle est également l’auteur des livres Space Brigade pour les enfants (publiés aux États-Unis sous le nom de Nicola Berry, série Earthling Ambassador).

Liane Moriarty vit à Sydney avec son mari, Adam, un ancien agriculteur de Tasmanie qui travaillait dans le marketing agricole, et deux enfants, George et Anna.     

Laisser un commentaire