Féret-Fleury Christine ♦ La fille qui lisait dans le métro

Un roman sur la passion des livres, de la lecture et celle encore plus grande de « transmettre et partager ». L’amour des livres est bien présent dans ce conte moderne, mais aussi le pouvoir des mots, des livres, pour nous faire réfléchir et nous faire changer, évoluer, au-delà de nos peurs, de nos routines.

Juliette prend le métro tous les jours à la même heure. La ligne 6, le métro aérien. Ce qu’elle aime par-dessus tout, c’est observer, autour d’elle, ceux qui lisent. La vieille dame, le collectionneur d’éditions rares, l’étudiante en mathématiques, la jeune fille qui pleure à la page 247. Elle les regarde avec curiosité et tendresse, comme si leurs lectures, leurs passions, la diversité de leurs existences pouvaient donner de la couleur à la sienne, si monotone, si prévisible.

Jusqu’au jour où Juliette décide de descendre deux stations avant son arrêt habituel, et de se rendre à son travail en coupant par une rue inconnue. Un pas de côté qui va changer toute sa vie.

 

L’auteur :

Christine Féret-Fleury, née en 1961, est une éditrice et auteure française, notamment de livres pour la jeunesse. Elle travaille chez Galimard.

Après des études de lettres et quelques années de recherche sur les rapports texte-musique dans l’opéra, Christine Féret-Fleury a longtemps été éditrice chez Gallimard Jeunesse, animant notamment les collections Page Blanche, Folio Junior édition spéciale, Folio Junior en poésie et Les Thématiques. En 1996, elle a publié son premier livre pour la jeunesse, Le Petit Tamour (Père Castor/Flammarion), suivi en 1999 par un roman « adulte », Les Vagues sont douces comme des tigres, couronné par le prix Antigone, puis par quatre-vingt-dix autres titres. Depuis 2001, elle se consacre principalement à l’écriture et anime des ateliers où se rencontrent des passionnés de tous âges. Elle vit à Paris. Après des études de lettres et quelques années de recherche universitaire autour des rapports texte/musique dans l’opéra, Christine Féret-Fleury fait ses gammes d’éditrice avec Pierre Marchand, aux éditions Gallimard.

Depuis 2001, elle se consacre principalement à l’écriture tout en assurant la direction éditoriale des éditions Les 400 Coups France. Plusieurs titres ont été écrits en collaboration avec Genevière Lecourtier et certains avec sa fille Madeleine Féret-Fleury.

Laisser un commentaire