Abel Barbara ♦ Duelle

Abandonnée par sa mère à la naissance, Lucy a néanmoins vécu une enfance heureuse au sein d’une famille d’adoption aimante. Aujourd’hui, elle mène une existence sans histoire de femme au foyer, entre son mari et leurs deux enfants.

Mais le jour où l’équipe de « Devine qui est là ?  » frappe à sa porte, son destin bascule. C’est pour une émission de télé-réalité qui se propose de réunir ceux que la vie a séparés.

Comprenant que quelqu’un cherche à la retrouver, Lucy n’a aucun doute : il s’agit de sa mère biologique qui l’a abandonnée 35 ans plus tôt. Elle a quinze jours pour se préparer à cette rencontre. Quinze jours d’excitation, d’angoisse et d’appréhension. Mais au fil du temps, la jeune femme n’est plus sûre de rien… Et s’il s’agissait de quelqu’un d’autre? La rencontre aura bien lieu, surprenante, inattendue, qui fera éclater un bouleversant secret, conduisant Lucy aux confins de l’enfer, là où le rêve devient cauchemar.

Comble de la surprise, ce n’est pas sa mère biologique mais sa sœur jumelle, sa copie conforme prénommée Angèle et dont elle ne connaissait pas l’existence qu’elle rencontre sur le plateau. Lucy va dès lors tout mettre en œuvre pour tenter de rattraper le temps perdu. Sauf que très rapidement, cette relation naissante entre les deux sœurs, presque idyllique va prendre un tournant cauchemardesque.

Angèle semble en effet nourrir certaines rancœurs envers sa sœur jumelle. Quand Lucy a réussi dans la vie, qu’elle a été adoptée par des parents aimants qui lui ont offert un nid douillet empli d’amour, qu’elle est mariée à un homme attirant et aisé, qu’elle a deux merveilleux enfants, Angèle, elle a eu une enfance malheureuse auprès de parents qui se désintéressaient d’elle et sa vie d’adulte est un véritable fiasco. De cette flagrante différence va donc naître un sentiment de jalousie de plus en plus palpable qui précipitera notre duo dans les affres de l’enfer.

Le thème de la maternité, cher à Barbara Abel, est ici encore au cœur de l’intrigue. Ce thème est toujours traité non pas avec douceur et tendresse mais avec envie et jalousie. Barbara Abel nous confronte aux difficultés auxquelles doivent faire face les vrais jumeaux, les déviances auxquelles peut conduire cette situation lorsqu’elle est mal vécue par l’un des membres de ce duo car il est parfois difficile de trouver sa propre place, de se considérer comme un être unique, à part entière alors que l’on évolue avec sa copie conforme.

L’auteur :

Barbara Abel, née le 3 décembre 1969 à Bruxelles, est une auteure belge de roman policier. Elle a collaboré à l’émission « Cinquante Degrés Nord » diffusée sur Arte Belgique et la RTBF.

À 15 ans, Barbara Abel suit des cours de théâtre à l’Académie d’Etterbeek (Belgique). Elle étudie ensuite à l’Université libre de Bruxelles et y obtient une licence en philologie romane, puis suit les cours d’interprétation du Passage à Paris. Elle exerce un certain temps le métier de comédienne et participe à des spectacles de rue.

Avec son compagnon Gérard Goffaux, elle écrit sa première pièce de théâtre à 23 ans, « L’Esquimau qui jardinait », montée sur des scènes bruxelloises et au Festival de théâtre de Spa (Belgique).

Elle se lance ensuite dans l’écriture.

 Après avoir publié quelques textes en revues, elle publie en 2002 son premier roman « L’instinct maternel », qui devient lauréat du Prix du roman policier de Cognac, avant d’être sélectionnée par le jury du Prix du Roman d’Aventure pour « Un bel âge pour mourir ».

Elle fait ensuite paraître d’autres récits de suspense qui évoquent souvent des milieux familiaux étouffants où germent délits et folie.

Elle assure également des chroniques culturelles diffusées sur Arte Belgique. Elle a collaboré à l’émission « Cinquante Degrés Nord » diffusée sur Arte Belgique et la RTBF.

Son roman « Un bel âge pour mourir », paru en 2003, a été adapté pour France 2 avec Marie-France Pisier et Émilie Dequenne dans les rôles principaux.

S’ensuivent « Duelle » en 2005, « La Mort en écho » en 2006, « Illustre Inconnu » en 2007, « Le Bonheur sur ordonnance » en 2009, « La Brûlure du chocolat «  en 2010, « Derrière la haine » en 2012 – Prix des lycéens de littérature belge 2015, « Après la fin » en 2013 (qui est la suite de Derrière la haine) et « L’innocence des bourreaux » en 2015.

Aujourd’hui, ses romans sont traduits en allemand, en espagnol et en russe…

Elle vit à Bruxelles avec son mari et ses deux enfants. Elle est membre de la Ligue de l’Imaginaire.

Œuvre :

Romans

  • L’Instinct maternel, 2002
  • Un bel âge pour mourir, 2003
  • Duelle, 2005
  • La Mort en écho, 2006
  • Illustre Inconnu, 2007
  • Le Bonheur sur ordonnance, 2009
  • La Brûlure du chocolat, 2010
  • Derrière la haine, 2012
  • Après la fin, 2013
  • L’Innocence des bourreaux, 2015
  • Je sais pas, 2016

Littérature d’enfance et de jeunesse

Série Jennifer

  • Je vous salue Jennifer, tome 1, 2008 (en collaboration avec Gérard Goffaux)
  • Je vous salue Jennifer, tome 2, 2010 (en collaboration avec Gérard Goffaux)

 

Prix et récompenses

  • Prix du roman policier du festival de Cognac 2002 pour L’Instinct maternel
  • Prix des lycéens de littérature belge 2015 pour Derrière la haine
  • Prix du Polar Découverte Les Petits Mots des Libraires pour L’innocence des bourreaux

Laisser un commentaire