Musso Valentin ♦ Dernier été pour Lisa

On les appelle  » les Inséparables  » : Lisa, Nick et Ethan, trois adolescents qui grandissent ensemble près du lac Michigan, à Black Oak, une bourgade du Wisconsin. À la fin de l’été 2004, leur paisible existence vole en éclats : Lisa est retrouvée assassinée sur la plage.

Après une enquête bâclée, Ethan, son petit ami, est arrêté et condamné à la prison à vie.

Douze ans plus tard, installé à New York, Nick est devenu un écrivain à succès. Mais les fantômes du passé ne sont pas près de le laisser en paix : contre toute attente, Ethan vient d’être remis en liberté. De retour dans sa ville natale, Nick va devoir affronter l’hostilité des habitants, toujours convaincus de la culpabilité de son ami. Pour innocenter définitivement son ami et parvenir à se reconstruire, il n’aura d’autre choix que de faire la lumière sur la mort de Lisa et de retrouver le véritable meurtrier.

L’auteur :

Valentin Musso est né le 19 août 1977.

Il a effectué ses études secondaires au lycée Masséna à Nice.

Frère du romancier Guillaume Musso et fils d’une bibliothécaire, il a baigné dans le monde des livres dès son enfance. A son adolescence, il découvre le roman noir américain. C’est également à cette époque que le goût pour l’écriture lui est venu. Il s’est orienté vers les romans de Stephen King au lieu de la littérature classique. Il enseigne actuellement les langues anciennes et la littérature à Antibes, dans les Alpes-Maritimes.

Valentin Musso a publié son premier roman « La ronde des innocents » qui a remporté le « Prix littéraire au sommet de La Clusaz 2010 », le 6 mai 2010, en collaboration avec les Editions des Nouveaux Auteurs. Ce roman a été remarqué et défendu par le chroniqueur Gérard Collard qui a contribué à le faire connaître du grand public. C’est un thriller présentant sous forme d’une double enquête, qui va aboutir à la révélation de terribles manipulations. Ce livre raconte l’histoire de Vincent Nimier qui a cru tout savoir sur la vie de son frère Raphaël jusqu’au jour où ce dernier a été découvert mort.

Fort de son succès, il a publié « Les cendres froides » le 5 mai 2011 avec la même société d’éditions que sa première œuvre. Ce roman relate les recherches effectuées par un commissaire des brigades mobiles et un spécialiste des pathologies mentales pour démasquer celui qui est nommé l’ogre ou le tueur de Nice. Ce dernier pratique un rituel inspiré des récits de l’Antiquité sur la descente en enfer pour mettre fin à la vie de ses proies. Le 4 octobre dernier, il a mis en vente « Le murmure de l’ogre » avec le concours de l’édition « Seuil ».

Il enseigne la littérature et les langues anciennes dans les Alpes-Maritimes où il vit à Antibes.

Quand Valentin Musso ne prépare pas ses cours ou qu’il n’est pas en classe, il pense à sa prochaine histoire : il prend des notes, commence ses recherches. La période des vacances d’été étant pour lui la plus propice à l’écriture : le troisième roman est déjà en préparation.

Laisser un commentaire