Green Linda ♦ Une seconde de trop

Un, deux, trois… Lisa Dale ferme les yeux et compte jusqu’à cent lors d’une partie de cache-cache avec sa fille. Lorsqu’elle les rouvre, Ella, quatre ans, a disparu. Sans laisser la moindre trace.

La police, les médias et la famille de Lisa font corps pour retrouver la fillette. Mais si leur instinct les éloignait d’Ella? Et si le ravisseur était connu d’eux tous ?

Suspense psychologique addictif, Une seconde de trop explore la culpabilité d’une mère et le cauchemar de tout parent : la disparition d’un enfant.

 

L’auteur :

Linda green est née au nord de Londres en 1970 et a grandi dans le Hertfordshire.

Elle a écrit sa première nouvelle, « La Time Machine » à l’âge de 8 ans. Mais malheureusement, le genre triller de voyage dans le temps, basé sur un poney, n’a jamais pris le dessus. Peu de temps après, elle a déclaré dans son livre des souvenirs scolaires que son ambition était de publier un roman.

On lui a souvent demandé de copier ses histoires pour le mur de la classe. Elle a reçu beaucoup d’encouragements de ses professeurs Mr Roberts et Mme Chandler qui ont écrit un petit mot dans son livre de dédicaces lorsqu’elle a quitté l’école primaire et qu’elle attendait avec impatience la publication de son premier roman, et de Mr Bird.

  Sa première publication est arrivée lorsqu’elle a eu 13 ans. Son Ode à Gary Mabbutt a remporté le deuxième prix du concours « Mon joueur favori » de Tottenham Weekly Herald.

  A 15 ans, elle a remporté le concours des footballeurs Spurs de l’année et elle a eu l’occasion de parler d’un match de football de première division dans la tribune de White Hart Lane où elle a d’ailleurs eu beaucoup de regards ironiques et où aucun des journalistes ne lui a adressé la parole.

  A 16 ans, elle s’est embarquée dans un cours de journalisme au De Havilland College, dans le Hertfordshire.

L’interview de David Evans sur le hooliganisme avec le député local et le président du club de football a fait une double page dans « Shoot! Magazine » et les gros titres de la page dans plusieurs journaux nationaux. Malheureusement ce dernier a nié tout ce qu’il avait dit et elle n’a pas été rémunérée, malgré la vérification de cette histoire par un journaliste du Daily.

A18 ans, elle a rejoint un journal local, « La Enfield Gazette » en tant que journaliste stagiaire. Au cours d’une carrière de dix ans dans le journalisme régional, elle a travaillé comme journaliste sur le Birmingham Daily News, rédacteur en chef du Birmingham Metro News et rédacteur en chef sur le Coventry Evening Telegraph, en remportant le titre de Meilleur chroniqueur de l’année. Presse Press Awards régionaux.

Elle aimait travailler dans les journaux régionaux, mais en 1998, ses fonctions devenaient trop longues et l’envie d’écrire un roman était devenue trop grande. Alors elle a quitté son travail pour rédiger son premier roman et travailler comme journaliste indépendant. Elle a écrit pour The Guardian, The Independent le dimanche, The Educational Educational Supplement, The Big Issue, Wanderlust et Community Care Magazine. Elle a également eu une nouvelle publiée dans le magazine Best.

Mais elle a trouvé que l’écriture et le travail à domicile étaient un processus très solitaire.

Elle a également travaillé comme coordinateur du Birmingham Bureau of Children’s Express, un organisme caritatif national qui a organisé un programme d’apprentissage par le journalisme pour les jeunes et enseigné aux jeunes, ainsi qu’aux écoliers pour la National Academy of Writing.

Après avoir déménagé dans le nord en 2001, elle s’est qualifiée en tant que tuteur pour l’éducation des adultes et elle a enseigné des cours de création littéraire à des étudiants âgés de 18 à 82 ans pour la Workers Educational Association à Calderdale, West Yorkshire.

Après plus d’une centaine de rejets d’agents pour son premier roman, elle a finalement trouvé un agent mais toujours pas d’éditeur.

En 2003, elle a alors commencé à travailler son second roman et a pris un travail.

En 2004, elle a terminé le premier brouillon de son roman et a donné naissance à son fils (presque le même jour).

En 2005, elle a réécrit son premier roman et a trouvé un nouvel agent.

En 2006, deux de ses livres ont été publiés par Headline Review.

Son  roman « J’ai fait une mauvaise chose » a été publié dans l’édition du Livre de Poche en 2007, a été classé 22ème sur la liste des Best Sellers de fiction officielle et a été vendu à plus de 80000 exemplaires.

Son autre roman « 10 raisons de ne pas tomber amoureux » a été publié en livre de poche en 2009, a été classé 16ème sur la liste des Best-sellers officiels et s’est vendu à plus de 77 000 exemplaires.

Les deux romans ont également été retenus pour le prix Roman de l’Année.

Après ces deux succès, elle a obtenu un nouveau contrat chez Headline Review pour ces deux romans.

Son nouveau roman « Avec des choses que j’aurais aimé savoir » a été publié en 2010, a fait le top trente de l’officiel britannique et a été vendu à plus de 40 000 exemplaires.

En 2011, son roman « Et Then It Happened » a été publié et a fait le classement officiel de la quarantaine.

En 2013, elle est partie de chez son éditeur pour aller chez son éditeur actuel qui a publié « The Mummyfesto ». L’idée de trois mamans créant leur propre parti politique a attiré l’attention des médias et elle a été interviewé à l’émission Woman’s Hour de Radio Four.

En 2014, son sixième roman « The Marriage Mender » a été publié, suivi en 2016 de son premier thriller psychologique, « While My Eyes Were Closed ». Il a été le best-seller numéro un sur Amazon kindle et le quatrième ebook best-seller sur Amazon en 2016, vendu à plus de 400 000 exemplaires.

Son dernier roman, « After I’ve Gone », a déjà atteint le top 10 sur Amazon kinlde.

Elle vit dans le West Yorkshire. Elle est mariée à Ian, photographe et vidéaste et a un fils de 14 ans, Rohan, dont les auteurs préférés sont JK Rowling, Philip Pullman et Michael Morpurgo.

Elle aime voyager. Elle a fait du trekking pour aller voir les orangs outangs sauvages à Bornéo, les ours polaires au bord du cercle polaire. Elle est allée aussi dans le sud à Tierra Del Fuego pour photographier les pingouins.

Elle est l’auteur de huit romans, plus récemment les thrillers psychologiques After I’ve Gone et While My Eyes Were Closed.

Laisser un commentaire