Musso Guillaume ♦ La jeune fille et la nuit

16ème roman de l’auteur. L’intrigue se déroule en France, et plus précisément à Antibes, la région de l’enfance de l’auteur : Un campus prestigieux figé sous la neige. Trois amis liés par un secret tragique.

Une jeune fille emportée par la nuit.

Le héros, Thomas, semble avoir beaucoup emprunté à son créateur. Ecrivain à succès hanté par son passé, chic type ayant pris sa revanche sur les anciens cool du lycée, le narrateur veut tromper la « malédiction des gentils », et résoudre le mystère de la disparition de Vinca Rockwell, la mystérieuse et dangereuse jeune fille qui avait dévoré ses jeunes années, et la destinée de nombre de ceux qui avaient croisé son chemin, avant de disparaître.

Si l’enquête est le fil conducteur de cet opus, il nous plonge surtout dans ces années 80 que nombre de quadras prendront plaisir à redécouvrir. Marques oubliées, tubes exhumés… Musso prend indéniablement plaisir à fait revivre cette époque où les portables n’existaient pas plus que recherches sur Internet, où l’on chillait des après-midis entières en jean neige et bandana, un casque de walkman sur les oreilles au son de Queen ou de U2, le spleen juvénile chevillé au corps avant l’entrée dans la vie adulte (« Chiller » est un terme d’argot signifiant se détendre, se reposer, se relaxer. Le terme « chiller » se prononce « tchiler », et fait référence à une attitude cool, décontractée et reposante).

Côte d’Azur – Hiver 1992 : Une nuit glaciale, alors que le campus de son lycée est paralysé par une tempête de neige, Vinca Rockwell, 19 ans, l’une des plus brillantes élèves de classes prépa hypokhâgne qui déchaînait toutes les passions, s’enfuit avec son professeur de philo avec qui elle entretenait une relation secrète. Pour la jeune fille, « l’amour est tout ou il n’est rien ». Les professeurs comme les élèves étaient fascinés par cette mystérieuse jeune femme qui dégageait sensualité, charme et magnétisme. Ce n’était donc pas son physique qui ensorcelait à ce point son entourage masculin – auquel Thomas était le premier à appartenir – mais son apparence ne semblait quand même pas particulièrement repoussante. Personne ne la reverra jamais.

Dès les premières pages Guillaume Musso nous donne le nom de l’assassin. Il s’agit du narrateur, Thomas, un romancier à succès né à Antibes.

Côte d’Azur – Printemps 2017 : 25 ans plus tard, en mai 2017, Thomas revient à Antibes alors que l’on fête les 50 ans du lycée. Autrefois inséparables, Fanny, Thomas et Maxime – les meilleurs amis de Vinca – ne se sont plus parlé depuis la fin de leurs études. Vingt-cinq ans plus tôt, dans des circonstances terribles, ils ont tous les trois commis un meurtre et emmuré le cadavre dans le gymnase du lycée. Celui que l’on doit entièrement détruire aujourd’hui pour construire un autre bâtiment. On va certainement retrouver le corps qui y est emmuré. La vie de Thomas et de son ami Maxime (qui l’a aidé à se débarrasser du cadavre) va sombrer. Le cauchemar semble avoir déjà commencé quand Thomas trouve le mot « Vengeance » écrit à son attention.

Dès lors, plus rien ne s’oppose à ce qu’éclate la vérité. Dérangeante Douloureuse Démoniaque…

Au-delà de l’intrigue, on retrouve aussi les thèmes chers à l’écrivain : l’identité et la paternité.

 

L’auteur :

Guillaume Musso, né le 6 juin 1974 à Antibes est un écrivain français. Il est le frère de Valentin Musso, auteur de romans policiers.

A dix ans, Guillaume Musso rencontre la littérature, passant une bonne partie de ses vacances dans les murs de la bibliothèque municipale dirigée par sa mère. Et il proclame alors qu’il écrira un jour des romans.

C’est grâce à un concours de nouvelles proposé par son professeur de français qu’il découvre le bonheur de l’écriture. À compter de ce jour, et jusqu’à aujourd’hui, il ne cessera plus de noircir des carnets.

Il commence à écrire lorsqu’il est étudiant. A 19 ans, fasciné par les Etats-Unis, il séjourne plusieurs mois à New York et dans le New Jersey. Il y travaille comme vendeur de crèmes glacées et cohabite avec des travailleurs de toutes nationalités.

Inspiré par son séjour, il commence à écrire et à rassembler ses idées. Il en revient avec de nombreuses idées d’intrigues.

En rentrant des États-Unis, il passe une licence de sciences économiques à l’Université de Nice, poursuit ses études à Montpellier et passe le CAPES de sciences économiques et sociales pour exercer avec conviction le métier de professeur.

            De 1999 à 2003, il est professeur de sciences économiques et sociales au lycée Erckmann-Chatrian de Phalsbourg et formateur à l’IUFM de Lorraine.

            En septembre 2003, il intègre le Centre international de Valbonne où il enseignera pendant cinq ans.

            Mais il ne perd pas son but et publie son premier roman en mai 2001 « Skidamarink », un thriller en forme de jeu de piste débutant par le vol de la Joconde au Musée du Louvre et où il aborde des interrogations économiques et sociales.

Encouragé par le public, et après un grave accident de voiture, Guillaume Musso imagine l’histoire d’un enfant revenu de la mort. Il publie alors « Et après … » en 2004 qui se vend à plus d’un million d’exemplaires et est traduit dans une vingtaine de langues. Le film « Et après » tiré du roman, sort sur les écrans le 14 janvier 2009, sous la direction de Gilles Bourdos, avec John Malkovich, Romain Duris et Evangeline Lilly.

Oscillant entre roman sentimental et intrigue psychologique à suspense, il publie encore « Seras-tu là? ». Puis « Sauve-moi » en 2006, « Parce que je t’aime » en 2007, « Je reviens te chercher » en 2008, « Que serais-je sans toi ? » en 2009, « La Fille de papier » en 2010 et « L’Appel de l’ange » en 2011, « 7 ans après » en 2012, « Demain » en 2013, « Central park » en 2014, « l’instant présent » en 2015, « La fille de Brooklyn » en 2016, « un appartement à Paris » en 2017 et « La jeune fille et la nuit » en 2018.

Avec 1 753 500 exemplaires vendus en 2015, Guillaume Musso est pour la cinquième année consécutive le romancier français le plus vendu en France. Ses livres sont traduits dans 40 langues et les ventes totales de ses romans dépassent les 32 millions d’exemplaires. Presque toutes ses histoires ont fait l’objet – ou sont en cours – d’adaptation cinématographique.

En octobre 2009, succédant à Philippe Claudel, Daniel Picouly, François Morel, Daniel Pennac et Eric-Emmanuel Schmitt, il est l’auteur de la « dictée d’ELA », donnant le coup d’envoi de la campagne annuelle « Mets tes baskets et bats la maladie » pour lutter contre les leucodystrophies.

En 2012, il est nommé chevalier de l’ordre des arts et lettres.

 

Bibliographie :

Titre Édition originale Édition en livre audio Adaptation cinématographique
Skidamarink Éditions Anne Carrière, 2001
Et après... XO éditions, 2004 Adapté par Gilles Bourdos ; le film Et après est sorti le 14 janvier 2009.
Sauve-moi XO Éditions, 2005
Seras-tu là ? XO Éditions, 2006 Les Films Christian Fechner ont acquis les droits du roman.
Parce que je t’aime XO Éditions, 2007 La Traversée par Jérôme Cornuau est sorti le 31 octobre 2012.
Je reviens te chercher XO Éditions, 2008
Que serais-je sans toi ? XO Éditions, 2009
La Fille de papier XO Éditions, 2010 Audiolib, 2015
L’Appel de l’ange XO Éditions, 2011 Audiolib, 2011
7 ans après XO Éditions, 2012 Audiolib, 2012
Demain XO Éditions, 2013 Audiolib, 2013
Central Park XO Éditions, 2014 Audiolib, 2014
L’Instant présent XO Éditions, 2015 Audiolib, 2015
La Fille de Brooklyn XO Éditions, 2016
Un appartement à Paris XO Éditions, 2017
La jeune fille et la nuit Calmann-Lévy, 2018

 

 

Laisser un commentaire