Macmillan Gilly ♦ La fille idéale

Zoé est la fille idéale : élève brillante, enfant modèle, prodige musical à 17 ans et promise à une carrière exceptionnelle… Elle excelle lorsqu’elle est derrière son piano et sa mère lui impose une discipline exemplaire.

Elle réussit à obtenir une bourse dans une grande école et c’est là que tous les problèmes commencent. Zoé devient le bouc émissaire des mieux nantis et par un soir où elle se retrouve dans une soirée avec le beau Jack, celui-ci trafique sa boisson. N’ayant pas conscience du danger, elle prendra le volant, alors âgée que de 14 ans, et aura un accident. Les trois passagers se trouvant à ses côtés mourront! Elle sera condamnée et devra passer plusieurs mois dans un Centre pour mineurs, tandis que la cellule familiale ne peut résister à cette tragédie.

Bien que se défendant d’être entièrement responsable de ses actes, Zoé va avoir bien du mal à se reconstruire, à affronter le regard des autres, et retrouver confiance en elle.

Sa mère, Maria, et elle ont emménagé dans une autre ville. Maria s’est remariée avec un homme qui ignore tout de leur passé. Avec lui, pas question de laisser le passé les empêcher de vivre leur vie. Ce sera un nouveau départ, une Seconde Chance. Une vie basée sur la perfection où tout semble si superficiel! Il est désormais interdit de parler du passé.

Pour la mère, l’accident et ses répercussions n’ont plus aucune place dans le cocon de la  » famille idéale  » qu’elle a créée. Le soir où Zoé doit donner le concert pour lequel elle se prépare depuis des mois, la nuit tourne au cauchemar et un meurtre est commis. Alors que tous essayent de comprendre les raisons de ce crime, Zoé sait que la vérité n’est jamais aussi simple que l’on pourrait le penser et que les apparences sont souvent trompeuses.

L’histoire est racontée à la première personne, chaque protagoniste intervenant à tour de rôle pour donner son point de vue, ses ressentiments. Chaque personnage, à l’exception du bébé, a un côté malhonnête, manipulateur et secret. Certains se battent pour faire évoluer positivement les choses, alors que d’autres baissent les bras en devant faire face à des choix moralement ambigus.

Une faute, banale ou pas, peut parfois changer la vie de tous mais surtout changer la perception des autres, de la vie, des actes…

Se reconstruire, payer le prix, payer sa faute et faire avec, faire semblant, faire comme si de rien n’était. Recréer une famille et tout cacher pour oublier. Est-ce possible d’oublier ? De recommencer ? Est-ce que les événements vous poursuivent inlassablement ?

Un regard édifiant sur la famille recomposée et tout ce qui en découle. Un suspense psychologique électrifiant.

 

L’auteur :

Gilly Macmillan a grandi à Swindon dans le Wiltshire et en Californie du Nord.

Elle a fait ses études en histoire de l’art à l’Université de Bristol et à l’Institut Courtauld de l’Université de Londres.

Elle a travaillé pour The Burlington Magazine, à la Hayward Gallery et a été professeur de photographie dans le secondaire avant de se consacrer à l’écriture à temps pleins.

Ne pars pas sans moi (Burnt Paper Sky, 2015) est son premier roman.

Elle vit à Bristol avec son mari et leurs trois enfants.

 

Laisser un commentaire