Link Charlotte ♦ La dernière trace

la dernière trace10 janvier 2003. Pour la première fois, Elaine Dawson quitte son village du Somerset afin de répondre à l’invitation de Rosanna, une amie de la famille qui se marie à Gibraltar. Mais tous les vols au départ de Heathrow sont annulés à cause du brouillard. Alors que la jeune provinciale s’apprête à passer la nuit dans une salle d’embarquement, un aimable Londonien propose de l’héberger. Elaine accepte. On ne la reverra plus.
La journaliste est loin de se douter qu’en s’engageant dans cette enquête elle va se mettre en danger de mort…

Rosanna, une jeune mariée vivant à Gibraltar, rentre à Londres pour reprendre son métier de journaliste. A la demande de son ancien patron, elle est chargée d’écrire sur d’étranges disparitions de femmes. Elle est d’autant plus concernée que sa meilleure amie, Elaine Dawson, s’est volatilisée alors qu’elle était justement en route pour Gibraltar afin d’assister à son mariage… L’occasion pour elle de savoir enfin ce qui est arrivé à Elaine.

Rosanna commence une enquête qui va au-delà du reportage et qui la conduit vers un séduisant avocat, Mark, le dernier à avoir vu Elaine vivante : il l’avait hébergée après l’annulation de son vol et avait été soupçonné suite à sa disparition. Qu’en est-il en réalité ? Elaine est-elle morte ou vivante ? Mark est-il une victime ou un dangereux assassin ? Rosanna ne tarde pas à ébaucher avec lui des liens que sa condition d’épouse devrait interdire…

Un thriller psychologique de haut vol.

 

L’auteur :

 Charlotte Link, née le 5 Octobre 1963 à Frankfurt am Main, est un allemand écrivain. Elle est parmi les auteurs contemporains qui ont le mieux réussis dans l’écriture de romans écrits en allemand, avec plus de 12 millions d’exemplaires vendus !

Charlotte est la fille d’un écrivain allemand connu bien et journaliste, Almuth Link .

 À l’âge tendre de 14 ans, elle a commencé à commettre prose sur le papier. Deux ans plus tard, elle a écrit son premier ouvrage, « Die schöne Helena », « La Belle Hélène ». Il lui a fallu trois ans et est devenu un succès immédiat.

 Depuis, elle a dominé la littérature de divertissement de l’Allemagne. Elle est connue autant pour ses romans sur la vie contemporaine que pour les romans policiers psychologiques à la manière anglaise. Les livres Sturmzeit, Wilde Lupinen et Die Stunde der Erben forme une trilogie. Ceux-ci, entre autres, ont été filmés pour la série TV pour la chaîne de télévision allemande ZDF .

 Son roman, Am Ende des Schweigens a été nominé en 2004 pour la fiction catégorie de la Deutsche Bücherpreis (Prix du Livre Allemand), tandis que son livre Die Rosenzüchterin, publié en 2000, est resté pendant plusieurs semaines au sommet du Spiegel liste des bestsellers.

 En plus des recherches précises, l’auteur attache une grande importance à la description des personnages complexes et contradictoires.

 Charlotte Link vit maintenant avec son partenaire et son chien dans Wiesbaden .

 Elle est un membre actif de la PETA et travaille pour les chiens de la rue de la Turquie et l’Espagne .

En 2007, Charlotte Link a reçu le Feder Goldene , (Golden Feather), pour ses réalisations littéraires.

À ce jour, sept de ses romans de Charlotte Link ont été adaptés à la télévision.

Laisser un commentaire