Mimie Mathy et Gilles Lagardinier ♦ Vaut-il mieux être toute petite ou abandonné à la naissance?

Le livre est né d’une rencontre unique.

Bienvenue au cœur d’un échange exceptionnel et bienveillant où l’un et l’autre abordent leurs pires problèmes afin d’aider ceux qui ne trouvent pas leur place à se la créer !

Une longue discussion entre les 2 auteurs qui y racontent leurs parcours respectifs avec/malgré le bagage qui est le leur (à savoir abandonné à la naissance pour Legardinier et être toute petite pour Mimie Mathy)

Les auteurs:

Mimie Mathy, de son vrai nom Michèle Mathy, est une humoriste et actrice française, née le 8 juillet 1957 dans le 7ème arrondissement de Lyon. Elle est notamment connue pour son rôle dans la série télévisée Joséphine, ange gardien. Elle est atteinte d’achondroplasie, ce qui explique sa petite taille de 1,32 m.

Michèle Mathy est l’aînée des trois filles de Marcel Mathy, ouvrier dans une entreprise de transports lyonnais avant de finir responsable du service transport, et de Roberte Mathy, femme au foyer. Atteinte d’achondroplasie, ses parents l’encouragent à vivre ses rêves malgré sa différence. Elle est initiée à la musique par son père saxophoniste amateur. Elle est rebaptisée Mimie à l’adolescence par ses collègues du centre VVF dans lequel elle travaille comme animatrice. Après un baccalauréat B, elle entame des études en sciences économiques à la Faculté de Lyon mais aimerait bien exercer un métier du spectacle.

Elle postule au Big Bazar de Michel Fugain en passage à Lyon, mais le chanteur lui conseille de terminer ses études. Elle a 22 ans quand il la rappelle pour participer à son atelier artistique aux Studios de la Victorine à Nice. Elle abandonne sa licence et découvre un nouvel univers dans lequel elle chante, danse et joue la comédie 8 heures par jour.

En 1982, elle décidée de monter sur Paris pour percer. Ayant écrit un one-woman-show intitulé : « Elle voit des géantes », Jean-Claude Martin lui propose de la mettre en scène et lui trouve un théâtre, le Point-Virgule, où elle joue son premier spectacle. Dans les années 1980, elle fait partie du Petit Théâtre de Bouvard où elle rencontre notamment Michèle Bernier et Isabelle de Botton avec qui elle crée un trio comique féminin, « Les Filles ». Les Filles font du café-théâtre, de la radio et montent des spectacles : Existe en trois tailles en 1988, Le Gros N’avion en 1991. Le trio des Filles dure sept ans, jusqu’en juin 1993. Elle apparaît dans le clip Quel souci la Boétie de Claudia Phillips en 1987.

Sur scène, en 1994, Mimie Mathy est seule sur scène pour Mimie au Splendid, spectacle écrit avec Pierre Palmade. En 2002, J’adore papoter avec vous, spectacle écrit avec Muriel Robin, rencontre un grand succès.

À la télévision, en 1994 le téléfilm Une nounou pas comme les autres sur France 2 dépasse en audience l’émission Sacrée Soirée avec 12,8 millions de téléspectateurs. La suite Une nana pas comme les autres en 1995 aussi avec 11,8 millions. France 2 ne félicite pas la comédienne, alors que TF1 lui fait envoyer des fleurs. Par voie de conséquences, le service public perd une locomotive à audience, au profit de la Une. Forte de ces succès, en 1997, Mimie Mathy commence à jouer dans la série Joséphine, ange gardien pour TF1. Plus de 100 épisodes ont déjà été tournés. Programme à grande audience, la série est encore en production près de 20 ans après son lancement. Cette série télévisée lui assure depuis une certaine renommée, faisant d’elle une des personnalités les plus aimées par les Français. Ainsi, selon le classement semestriel du Journal du dimanche, Mimie Mathy est la personnalité féminine préférée des Français en août 2010. En octobre 2013, elle dit recevoir de TF1 la somme de 250 000 € par épisode de Joséphine, ange gardien.

Elle s’est mariée le 27 août 2005 avec le chef cuisinier et restaurateur Benoist Gérard, qu’elle a rencontré lors de la représentation de son spectacle à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) en le faisant monter sur scène, comme elle avait l’habitude de faire en prenant quelqu’un au hasard dans le public.

En plus de sa participation annuelle aux Enfoirés depuis 1994, elle a effectué la tournée Night of the Proms fin 2005 et est la marraine de l’association Docteur Clown depuis une dizaine d’années.

Depuis mai 2009, Mimie Mathy est ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF.

Gilles Legardinier est un écrivain et scénariste français né le 27 octobre 1965. Gilles Legardinier est abandonné à la naissance et recueilli par une famille d’accueil.

Il a grandi dans la vallée de Montmorency, où il réside avec sa femme et ses deux enfants.

Il  travaille dès l’âge de 15 ans, il décroche des stages et travaille sur les plateaux de cinéma anglais et américain comme pyrotechnicien.

Il s’oriente ensuite vers la production et réalise des films publicitaires ainsi que des bandes-annonces et quelques documentaires sur les coulisses de grands films. Il se consacre aujourd’hui à la communication écrite sur le cinéma et la réécriture de scénarios.

Parallèlement, il a publié plusieurs romans, dont des adaptations, mais aussi des livres pour la jeunesse « Le Sceau des Maîtres » et le « dernier Géant », récompensés à maintes reprises. Son dernier roman, « L’Exil des Anges », un thriller associant une intrigue résolument originale à une émotion rare, a été plébiscité et primé du « Prix SNCF du polar 2009 ».

Avec sa femme, Pascale, il se consacre aujourd’hui à la communication écrite pour le cinéma et aux scénarios.

L’agence qu’il dirige avec sa femme est spécialisée en dossiers de presse, mais il est aussi script doctor et coach.

Gilles Legardinier : Quel meilleur moyen de faire connaissance que de dire franchement ce que l’on adore ou ce que l’on déteste ? Alors voilà…

Je n’aime pas la cannelle, l’amertume (au goût ou dans la vie…). J’aime bien les explications franches. Les manifestations de loyauté me bouleversent. Je ne suis pas fan de ceux qui mettent des citations partout pour faire cultivé. Je préfère de loin quelqu’un de simple qui a du cœur à un pseudo-intello qui n’a rien d’autre hormis l’estime de lui. J’aime beaucoup les gens qui font les choses sans se demander ce qu’elles vont leur rapporter. J’adore la sensation de la première gorgée d’eau avalée quand on a soif. Je n’aime pas lire pendant les périodes où j’écris – si c’est bien écrit, je me dis que je suis minable et si c’est mal écrit, je me demande pourquoi on dérange le public avec du boulot mal fait. Je déteste ceux qui méprisent les gens pour qui ils travaillent. Je n’aime pas la méchanceté gratuite. J’aime échanger des sourires ou parler de trucs très personnels avec des gens que je ne reverrai jamais – j’ai mis du temps à oser mais c’est vraiment génial. J’aime attendre les miens en sachant qu’ils viendront. J’adore faire des surprises. Je n’aime pas trop qu’on m’en fasse. Je déteste danser. J’adore regarder ceux qui dansent bien, ils m’inspirent. J’adore apercevoir des gens amoureux. Je regrette de ne pas savoir jouer du piano. Je me sens proche de ceux qui pensent que tout le devoir ne vaut pas une faute commise par tendresse. Je me sens aussi très proche de ceux qui disent qu’il faut être fort pour affronter une catastrophe et qu’il faut être grand pour s’en servir. Je n’aime pas les textes trop longs et nombrilistes alors soudain j’ai peur et je m’arrête là.

Œuvre :

Romans

  • Le Secret de la cité sans soleil, 1996
  • avec Pascale Legardinier, Comme une ombre, 2001
  • Le Sceau des Maîtres, 2002
  • Le Dernier Géant, 2002
  • L’Exil des anges, 2010 – Prix SNCF du polar 2010
  • Nous étions les hommes, 2011
  • Demain j’arrête !, 2011
  • Complètement cramé !, 2012
  • Et soudain tout change, 2013
  • Ça peut pas rater !, 2014
  • Quelqu’un pour qui trembler, 2015
  • Le premier miracle, 2016

Romans de commande

Astroboy

  • Gilles Legardinier et Osamu Tezuka, Astroboy, vol. 1 : Première mission, 2005
  • Gilles Legardinier et Osamu Tezuka, Astroboy, vol. 2 : Le piège diabolique, 2005
  • Gilles Legardinier et Osamu Tezuka, Astroboy, vol. 3 : Le secret d’Astro Boy, 2005
  • Gilles Legardinier et Osamu Tezuka, Astroboy, vol. 4 : Astro Boy contre Astro Boy, 2005
  • Gilles Legardinier et Osamu Tezuka, Astroboy, vol. 5 : Le train de la peur, 2005
  • Gilles Legardinier et Osamu Tezuka, Astroboy, vol. 6 : Un drôle d’espion, 2005

Martin Mystère

  • Gilles Legardinier, d’après un scénario de Jeffrey Alan Schechter, Martin Mystère, vol. 1 : Le monstre de la forêt, 2006
  • Gilles Legardinier, d’après un scénario de Jeffrey Alan Schechter, Martin Mystère, vol. 2 : Le collège des sorcières, 2006
  • Gilles Legardinier, d’après un scénario de Jeffrey Alan Schechter, Martin Mystère, vol. 3 : La vengeance du druide maudit, 2006
  • Gilles Legardinier, d’après un scénario de Jeffrey Alan Schechter, Martin Mystère, vol. 4 : Enlevés dans l’autre dimension, 2006
  • Gilles Legardinier, d’après un scénario de Jeffrey Alan Schechter, Martin Mystère, vol. 5 : La malédiction du pirate, Paris, Éditions Pocket, 2007
  • Gilles Legardinier, d’après un scénario de Jeffrey Alan Schechter, Martin Mystère, vol. 6 : Terreur à Torrington, 2007
  • Gilles Legardinier, d’après un scénario de Jeffrey Alan Schechter, Martin Mystère, vol. 7 : La fureur du ver de terre, 2007
  • Gilles Legardinier, d’après un scénario de Jeffrey Alan Schechter, Martin Mystère, vol. 8 : Vacances en enfer, 2007
  • Gilles Legardinier, d’après un scénario de Jeff Biderman, Martin Mystère, vol. 9 : La revanche de l’araignée, 2008
  • Gilles Legardinier, d’après un scénario de Richard Elliott et Simon Racioppa, Martin Mystère, vol. 10 : La société secrète, 2008
  • Gilles Legardinier, d’après un scénario de Scott Kraft, Martin Mystère, vol. 11 : Le trésor maudit du farfadet, 2008
  • Gilles Legardinier, d’après un scénario de Nicole Demerse, Martin Mystère, vol. 12 : La musique diabolique, 2008
  • Gilles Legardinier, d’après un scénario de Ben Joseph et Frank Young, Martin Mystère, vol. 13 : La cité de la terreur, 2009
  • Gilles Legardinier, d’après un scénario de Rob Heagee, Martin Mystère, vol. 14 : Les voyants maléfiques, 2009
  • Gilles Legardinier, d’après un scénario de Ron DeGenova, Martin Mystère, vol. 15 : La tribu oubliée, 2009
  • Gilles Legardinier, d’après un scénario de Richard Clark, Martin Mystère, vol. 16 : La maison de l’épouvante, 2009

Largo Winch

  • Jean Van Hamme et Gilles Legardinier, Largo Winch : Projet arctique, 2001
  • Jean Van Hamme et Gilles Legardinier, Largo Winch : L’Héritier, Paris, 2001
  • Jean Van Hamme et Gilles Legardinier, Largo Winch : Manipulations, 2002
  • Jean Van Hamme et Gilles Legardinier, Largo Winch : Femme fatale, Paris, 2003

Un dos tres

  • Gilles Legardinier, Un dos tres, vol. 1 : Premiers pas vers le rêve, 2007

Laisser un commentaire