Ledig Agnès ♦ Marie d’en haut

Marie, trentenaire, personnage avec un sacré sale caractère, exploite la ferme dans laquelle elle a grandi, élevée par ses grands-parents. Elle vit avec sa fille Suzie âgée de 5 ans et entourée d’un voisin ami, Antoine.

Olivier, la quarantaine, personnage loin d’être attendrissant, lieutenant de gendarmerie débarque dans sa ferme pour une enquête et se fait malmener par Marie qui est sur la défensive.

Ces trois adultes malmenés dans leur enfance ou dans leur adolescence sont très humains. A trente ans, Marie a un caractère bien trempé et de la ressource. Lorsqu’Olivier, lieutenant de gendarmerie, débarque chez elle sans prévenir pour une enquête de routine, elle n’hésite pas à le ligoter pour lui faire comprendre qu’il n’est pas le bienvenu.

Mais cette carapace de femme forte dissimule ses fêlures. C’est grâce à Antoine, son meilleur ami, et Suzie, sa fille, que Marie trouve un sens à sa vie. Et contre toute attente, Olivier va rejoindre le trio. Entre lui et Antoine, la guerre est déclarée. L’enjeu? Le cœur de Marie. Ce quatuor va apprendre à s’apprivoiser pour former une équipe atypique.

 

 

L’auteur :

Agnès Ledig est une romancière française née en 1973.

Elle est avant tout sage-femme libérale en Alsace, l’épouse d’un agriculteur normand et la mère de trois enfants.

Pour répondre aux questions que posaient tous ceux qui se préoccupaient de Nathanaël souffrant d’une leucémie en 2005, elle a tenu un bulletin hebdomadaire pour informer son entourage de l’évolution de l’état de santé de son fils. Des pages et des pages de doutes, d’espoirs, de rires, de larmes, de petites joies partagées et de courage… celui d’un petit garçon de 5 ans… Un professeur de médecine qui suivait l’enfant lui a révélé son don de transmission et l’a encouragée à écrire. Touché par ces textes, le professeur suggère à Agnès Ledig de ne pas « laisser ça dans un tiroir ».

Quand il est parti, du courage, il m’en a fallu pour sortir la tête de l’eau, mais je lui avais promis… alors j’ai écrit ce que j’avais au fond du cœur… J’ai aimé écrire, et je ne me suis plus jamais arrêtée…

En 2010, à 37 ans, elle participe sur internet à un concours organisé par le magazine Femme actuelle. Sur 600 manuscrits, celui de Marie d’en haut est retenu et publié. En 2011, Marie d’en haut est sélectionnée pour être le coup de cœur des lectrices du prix Femme actuelle. Premier roman édité. Succès national. Grande émotion.

Quatre mois plus tard, elle est contactée par Albin Michel… Elle propose Juste avant le bonheur, qui sort en mai 2013. Il obtient quelques semaines après le prix “Maison de la presse” et atteint en 1 an plus de 130 000 ventes. Incroyable…

« Marie d’en haut », a remporté le « coup de cœur des lectrices » de « Femme actuelle ».

« Juste avant le bonheur » (Albin Michel, 2013) a remporté le prix Maison de la Presse.

« Pars avec lui » paraît en 2014, et son dernier roman, « On regrettera plus tard », paraît en 2016, aux éditions Albin Michel.

Bibliographie

  • 2011 : Marie d’en haut est publié aux Nouveaux Auteurs et remporte le prix « coup de cœur des lectrices » du roman Femme Actuelle Il se vend à 15 000 exemplaires et pourrait être porté à l’écran par Sandrine Bonnaire.
  • 2013 : Juste avant le bonheur est publié chez Albin Michel et reçoit le prix Maison de la Presse.
  • 2014 : Pars avec lui, Albin Michel.
  • 2016 : On regrettera plus tard, Albin Michel.
  • 2017 : De tes nouvelles, Albin Michel

Laisser un commentaire