Hughes Kathryn ♦ Il était une lettre

N°1 des ventes en Angleterre, une saga bouleversante qui relie deux destins de femmes au cœur brisé.

Tina est malheureuse auprès d’un mari trop porté sur la boisson et souvent violent. Le week-end, pour ne pas être à ses côtés, elle se réfugie dans une boutique caritative où elle est vendeuse bénévole. C’est alors que sa vie bascule lorsqu’elle y découvre une lettre dans la poche d’un vieux costume.

Cette lettre n’a jamais été ouverte, le timbre n’est pas cacheté et elle date de septembre 1939 : c’est une demande en mariage.

Très émue que la destinataire n’ait jamais reçu cette demande, Tina va mener l’enquête et découvrir l’histoire bouleversante d’un amour impossible… Celui de Chrissie, jeune sage-femme de 17 ans qui tombe éperdument amoureuse du jeune séducteur de son quartier, malgré les réticences de son père, un médecin très strict. La guerre finit par exploser et son grand amour est contraint de partir au front, la laissant enceinte, et seule face à ce secret honteux qui va faire exploser sa cellule familiale.

Pendant que Tina poursuit ses recherches, elle découvre qu’elle aussi est enceinte, mais d’un homme qu’elle n’aime plus. Elle décide d’essayer de retrouver à tout prix Chrissie et son enfant, en espérant ainsi redonner du sens à sa vie.

Une simple lettre ! L’une de celles qui fend les cœurs, même les plus endurcis, parce qu’elle est remplie d’amour. Une douce missive oubliée dans la poche d’un vieux veston qui va traverser les ans avant d’être retrouvée par une âme en pleine détresse. Un billet doux qui va raviver les cœurs meurtris, soigner les blessures, redonner foi en l’avenir… Un message exalté qui va sortir les fantômes de l’oubli.

L’auteur :

Kathryn Hughes est née en 1959 près de Manchester.

Après une école de secrétariat, Kathryn a fait la rencontre de son mari et ils se sont tous deux installés au Canada. Durant 29 ans, ils ont géré ensemble une entreprise, élevé deux enfants et voyagé dans le monde entier.

De retour en Angleterre, Kathryn s’est mise à l’écriture.

« Il était une lettre », son premier roman, autoédité début 2015, a remporté un succès immédiat et s’est retrouvé catapulté numéro un des ventes en Angleterre. Headline (Hachette UK) le publiera à l’automne.

Kathryn a été un autre roman, « Il était un secret ».

Laisser un commentaire