Harrington Carmel ♦ La vie est belle après tout

La vie est belle après toutC’est l’histoire merveilleuse du couple formé par Belle et Jim dont on découvre comment la vie les a réunis.

Belle qui a un début de vie compliqué. Enfant abandonnée, mise de côté par sa couleur de peau, totalement rejetée par sa maman, elle a été ballotée de famille d’accueil en famille d’accueil. Après le départ de Joann et Daniel sa famille d’accueil, pour les Etats Unis, elle doit redémarrer de zéro avec Tess, chez qui elle va habiter. Tess prend la petite Belle sous son aile et l’accueil chez elle, ainsi qu’un petit garçon du même âge, Jim placé temporairement pour permettre à sa mère de souffler un peu.

Muette depuis quelques temps, la fillette devra donc dans un premier temps être apprivoisée par cette dame qui aura à cœur de lui rendre le sourire mais aussi la parole. Belle va enfin trouver non seulement la stabilité qui lui a tant fait défaut jusque-là, mais aussi une figure maternelle forte. Même à l’âge adulte, Tess aura une influence sur la destinée de la jeune fille car cette dame aura été un modèle qui permettra à Belle de se lancer dans une initiative à la fois honorable et émotionnellement intense. Un peu comme une roue qui tourne, Belle va reproduire à sa manière le processus qu’elle a connu et à son tour distribuer le bonheur qu’elle a pu avoir. Pendant tout ce temps, elle devra faire face à ses propres démons tout en portant le poids du passé.

La vie suit son cours et les deux enfants sont séparés jusqu’à temps que le destin décide de les rapprocher, presque vingt ans plus tard.

A l’approche des fêtes de fin d’année, Belle accumule les mauvaises nouvelles. Après avoir perdu la garde de la petite Lauren, une enfant qu’on lui avait confiée en tant que parent d’accueil et à qui elle s’était beaucoup attachée, voilà que son mari, Jim, son âme sœur, est victime d’un accident de voiture dont personne ne peut dire s’il en réchappera. Belle se sent alors si abattue qu’elle en vient à faire le vœu de ne jamais avoir existé.

Mais il faut être prudent, avec les vœux. Car, en cette période de Noël, il y a parfois des anges pour vous entendre et vous exaucer…

S’inspirant du chef d’œuvre inusable de Frank Capra, Carmel Harrington signe une comédie contemporaine touchante, à mi-chemin entre récit fantastique et le mélodrame pleinement assumé. Ce roman ravira tous les fans du film de Noël intemporel de Franck Capra, La vie est belle. Carmel Harrington nous plonge avec délice au cœur des fêtes de fin d’année irlandaises.

L’auteur :

Carmel HarringtonCarmel Harrington est née le 4 janvier 1971 à Wexford en Irlande où elle vit avec son mari Roger  et ses deux enfants, Amelia (6 ans) et Nate (5 ans) qu’elle a eu à 39 et 40 ans. Elle jouit d’une vie assez idyllique en Irlande, remplie d’histoires, de chansons, de jeux de cache-cache, de Mickey, de balades sur la plage, de chatouilles, de bisous, de douceurs au chocolat… Mais surtout, une vie remplie d’amour. Elle a rencontré son mari à l’âge de 35 ans. Deux ans plus tard, ils étaient mariés. C’est pour cela qu’elle est devenue maman si tard.

A 20 ans, elle travaillait comme manager de vente. Elle aimait ce travail, mais rêvait d’écrire. Elle a donc écrit des nouvelles et son premier roman, en secret.

Pendant son congé de maternité de son premier enfant, elle a écrit son deuxième roman et a annoncé à son mari qu’elle allait le publier en Ebook, en auto-édition. Elle avait travaillé tous les soirs après le coucher des enfants. L’arc en ciel de Beyond Grace a été publié le 12 août 2012. Ce livre a commencé à avoir de superbes critiques et est resté n°1 durant deux semaines des livres de fiction en Ebook.

Elle a ensuite signé un contrat avec Tracy Brennan de la très célèbre agence littéraire Trace.

Carmel est la présidente du Festival littéraire de Wexford, dont elle a été cofondatrice. Elle est une habituée de la télévision irlandaise, en tant que l’un des panélistes sur le spectacle de midi de TV3. Elle est également invitée et critique de livre pour Morning Mix de South East Radio et écrit des articles pour de nombreux journaux et magazines. Elle a fait des conférences en Irlande, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Elle a à présent réalisé le rêve de sa vie, être écrivain, puisqu’elle est à la fois romancière et dramaturge. Elle croit aux histoires qui se terminent bien et aux rêves qui se réalisent, parce que c’est ce qu’il lui est arrivé.

Elle a été surnommée la Reine de l’écriture émotionnelle et a été comparée à une de ses héros, Maeve Binchy.

Son roman Les choses que je devrais te dire a été publié en septembre 2016. Ses romans sont publiés dans le monde entier, traduits en huit langues différentes.

Son prochain roman 72 Derry Lane, sera publié le 1er juin 2017.

Laisser un commentaire