Läckberg Camilla ♦ La princesse des glaces

La princesse des glacesL’héroïne, Erica Falck, 35 ans, auteur de biographies a dû revenir dans sa ville natale suite au décès tragique de ses parents. Mais pendant son séjour, on retrouve le cadavre aux poignets tailladés d’une de ses amies d’enfance, Alex.

Elle est découverte, nue dans une baignoire d’eau gelée. Tous les indices laissent à penser que la belle et talentueuse Alexandra Wijkner, femme presque trop parfaite pour être sincère…, s’est suicidée.

Erica va très vite se retrouver mêlée à cette histoire. Elle connaît tout le monde notamment un des policiers sur l’affaire, Patrick. Impliquée malgré elle dans l’enquête (à moins qu’une certaine tendance naturelle à fouiller dans la vie des autres ne soit ici à l’œuvre), Erica se convainc très vite qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point -et sur beaucoup d’autres-, l’inspecteur Patrik Hedström la rejoint.

Plus l’enquête avance et plus les liens étranges unissant certains habitants de la ville vont se révéler troublants.

Nous découvrons alors les secrets que cette communauté d’habitants s’est soigneusement appliquée à enterrer tout au long des années. Pour l’honneur de la ville, pour conserver l’image idéale que les touristes en masse viennent chercher en achetant les pittoresques cabanes de pêcheurs. Mais sous ce silence d’or, Ericka Falck et bientôt son ami Patrick vont découvrir les failles, reconstruire le puzzle qui a conduit à la mort d’Alexandra

Tout en gérant une situation personnelle compliquée par la perte de ses parents, les retrouvailles avec son passé et une histoire d’amour naissante, Erica tente de percer les mystères de la vie d’Alexandra. Quel est le lourd secret qui semblait couper son amie du monde extérieur ? D’où venait sa relation inattendue avec un artiste alcoolique du village ? Qui était son amant inconnu ? Et bien sûr: pourquoi a-t-on tué cette jeune femme si parfaite?

Comédienne au très beau parcours théâtral, Christine Pâris met son jeu et sa voix au service de pièces exigeantes, comme de séries télévisées divertissantes. Christine Pâris, comédienne, anime un atelier d’écriture de contes.

Elle a déjà enregistré pour Audiolib « Le tailleur de pierre » de Camilla Läckberg

L’auteur :

Camilla LäckbergCamilla Läckberg, est née le 30 août 1974, à Fjällbacka, port de pêche sur la côte ouest de la Suède, reconverti en station balnéaire, juste par la frontière norvégienne, dans le nord du Bohuslän, à environ 140 km au nord de Göteborg, sous le nom de Jean Edith Camilla Läckberg Eriksson.

Elle a grandi à Fjällbacka, village de pêcheurs du 17ème siècle, qui eut son heure de gloire mais qui, désormais végète. Son nom dérive de l’affleurement rocheux qui impose l’encerclement du village.

Comme toute fille, elle a toujours raconté des histoires en dessin ou qu’elle jouait en spectacle, puis qu’elle a mises en place ensuite dans ses livres.

 Elle est à ce jour l’auteur d’une série de polars ayant pour héroïne Erica Falck et de son compagnon le commissaire Patrik Hedström, et dont l’intrigue se situe toujours à Fjällbacka. Des milliers de touristes visitent ce petit port de pêcheurs en été. Durant le reste de l’année, il ya environ 1000 résidents permanents. Fjällbacka est peut-être un petit village, mais il ya encore des hôtels, cafés et magasins. La meilleure façon d’aller à Fjällbacka sans voiture est par le train au départ de la petite ville d’Uddevalla. Vous pouvez également prendre un train à Dingle et de là prendre un bus pour Fjällbacka. Ou bien prendre l’avion à Trollhättan.

Le livre premier du genre, appelé Tomten (Le Bouffon), qu’elle écrit alors qu’elle n’avait que quatre ou cinq ans, était un roman très « noir », de quatre pages. Sa fascination pour les mystérieux assassinats a toujours été là – peut-être comme un contraste aux voies idyllique de son enfance.

Mais l’écriture est restée simplement un rêve pour Camilla, qui a poursuivi des études d’économie à l’École d’économie et de droit commercial à l’Université de Göteborg.

Après ses études, elle s’installe à Stockholm, où elle a passé quelques années à travailler comme économiste. Camille a effectivement commencé sa vie professionnelle comme économiste. Le monde du romancier semble à des années-lumière … Années de vie malheureuse pour Camille qui rêve malgré tout de devenir romancière

Finalement un soir de Noël, elle joue une intrigue qu’elle vient d’écrire, devant son mari, sa mère et son frère. Il s’agissait d’un concours d’écriture de thriller, organisé par « Ordfront », une association d’écrivains. Ce fut le commencement de l’histoire qui allait être son premier roman: « La princesse de glace ». Son tuteur dans l’association lui conseilla de situer l’intrigue dans un endroit qu’elle connaissait bien. Alors quoi de mieux que sa maison d’enfance?

Aujourd’hui, elle est un des plus jeunes auteurs à succès dans son genre – romans policiers.

En 2005, elle reçoit le prix SFTK – écrivain de l’année. En 2006, elle reçoit le prix de littérature du peuple suédois. Et en 2008, elle reçoit le Grand Prix français de la littérature policière pour son roman : « La princesse des glaces ».

En janvier 2010, le classement de plusieurs magazines dédiés à l’édition, dont Livres-Hebdo en France et The Bookseller en Grande-Bretagne, la place à la sixième place des écrivains de fiction les plus vendus en Europe en 2009.

Camilla Läckberg a quatre enfants, Wille (né en 2002) and Meja (née en 2005), d’un précédent mariage, Charlie (né en 2009) de son second mariage avec Martin Mel, et Polly (née en 2016) de sa relation avec Simon Sköld, combattant suédois de MMA (arts martiaux mixtes).

Son roman, « La princesse de glace » a été accepté dans la même semaine que Camilla a donné naissance à son fils, Wille, et a été publié en 2003.

Série « Erica Falck et Patrik Hedström » :

  1. La Princesse des glaces – Isprinsessan, 2003 – Actes Sud 2008
  2. Le Prédicateur – Predikanten, 2004 – Actes Sud 2009
  3. Le Tailleur de pierre – Stenhuggaren, 2005 – Actes Sud 2009
  4. L’Oiseau de mauvais augure – Olyckdfägeln, 2006 – Actes Sud 2010
  5. L’Enfant allemand – Tyskungen, 2007 – Actes Sud 2011
  6. La sirène – Sjöjungfrun, 2008 – Actes Sud 2012
  7. Le gardien du phare – Fyrvaktaren, 2009 – Actes Sud 2013
  8. La faiseuse d’ange – Änglamakerskan, 2011 – Actes Sud 2014
  9. Le dompteur de lions – Lejontämjaren, 2014 – Actes Sud 2016

Les huit premiers romans de la série ont fait l’objet, en français, de livres audio publiés chez Audiolib, narrés par Christine Pâris (volumes 1 et 3), Éric Herson-Macarel (volumes 2, 4 et 5) et Jean-Christophe Lebert (volumes 6, 7 et 8).

 

Enregistrer

Laisser un commentaire