Link Charlotte ♦ L’heure de l’héritage

L'heure de l'héritageDernier volet de la trilogie, moins prenante, que les deux premiers, sur la période 1957-1994.

C’est l’expression des culpabilités d’après-guerre et du pardon. L’Allemagne est divisée en deux, certains membres de la famille sont bloqués à l’Est et la demeure familiale de Lulinn est à l’Est.

Après la guerre, Belle, la première fille de Félicia, est partie aux Etats-Unis et s’est mariée. De son union sont nés deux enfants, une fille Alexandra et un fils Chris qui reviennent régulièrement en Europe voir leur famille et leur grand-mère, et n’ont pas perdu leurs racines.

Belle qui ne s’est jamais adaptée à la vie aux Etats-Unis, est devenue dépressive, dépression qu’elle noie dans l’alcool.

La seconde fille de Félicia, Suzanne est, elle aussi, partie aux Etats Unis. Elle y restera, honteuse d’être une veuve de nazi qui n’a pas réussi à être une bonne mère. Elle évite de communiquer avec ses enfants. Ce qui lui permet de ne pas répondre à leurs questions.

La fille de Belle, la jeune Alexandra, a beaucoup reçu de sa grand-mère Felicia : les mêmes yeux gris implacables, une soif de liberté inextinguible, une ambition démesurée. Cette dernière a décidé de lui donner son entreprise et sa richesse, car elle pense reconnaître en elle certains de ses traits de caractère.

Lorsque, contre sa volonté, Alexandra entrera en possession de l’immense héritage de Felicia, elle prendra des risques inconsidérés en misant toute sa fortune sur une seule carte…

En femme de caractère qui sent s’envoler l’insouciance de sa jeunesse, Alexandra n’hésitera pas, au sein de l’Allemagne réunifiée, à oser un nouveau départ.

L’auteur :

Charlotte LinkCharlotte Link, née le 5 Octobre 1963 à Frankfurt sur Le Main, est un allemand écrivain. Elle est parmi les auteurs contemporains qui ont le mieux réussis dans l’écriture de romans écrits en allemand, avec plus de 12 millions d’exemplaires vendus !

Charlotte est la fille d’un écrivain allemand connu bien et journaliste, Almuth Link .

À l’âge tendre de 14 ans, elle a commencé à commettre prose sur le papier. Deux ans plus tard, elle a écrit son premier ouvrage, « Die schöne Helena », « La Belle Hélène ». Il lui a fallu trois ans et est devenu un succès immédiat.

Depuis, elle a dominé la littérature de divertissement de l’Allemagne. Elle est connue autant pour ses romans sur la vie contemporaine que pour les romans policiers psychologiques à la manière anglaise. Les livres Sturmzeit, Wilde Lupinen et Die Stunde der Erben forme une trilogie. Ceux-ci, entre autres, ont été filmés pour la série TV pour la chaîne de télévision allemande ZDF .

Son roman, Am Ende des Schweigens a été nominé en 2004 pour la fiction catégorie de la Deutsche Bücherpreis (Prix du Livre Allemand), tandis que son livre Die Rosenzüchterin, publié en 2000, est resté pendant plusieurs semaines au sommet du Spiegel liste des bestsellers.

En plus des recherches précises, l’auteur attache une grande importance à la description des personnages complexes et contradictoires.

Charlotte Link vit maintenant avec son partenaire et son chien dans Wiesbaden . Elle est un membre actif de la PETA et travaille pour les chiens de la rue de la Turquie et l’Espagne .

En 2007, Charlotte Link a reçu le Feder Goldene , (Golden Feather), pour ses réalisations littéraires. À ce jour, sept de ses romans de Charlotte Link ont été adaptés à la télévision.

Avec L’Heure de l’héritage, Charlotte Link clôt ici sa trilogie entamée par « Le Temps des orages » et « Les Lupins sauvages ».

Laisser un commentaire