Link Charlotte ♦ Les lupins sauvages

Le lupins sauvages1938-1946… La chronique romanesque continue parmi le chaos de ces êtres ballotés dans les rebondissements de la guerre.

Felicia a eu deux filles. L’une, Belle, est superbe et a toujours été gâtée par la vie. Elle se destine à une carrière cinématographique. Complétement irresponsable, elle ne se soucie guère de la politique, seul son plaisir compte. Elle n’a jamais eu de véritables liens avec sa mère, Felicia, qui n’a guère élevé ses deux filles, et a préféré s’investir dans le travail.

Et Susanne, l’autre fille, d’un autre caractère, assez monotone et qui s’est mariée avec un nazi.

En ce mois de mai 1938, alors que le Reich hitlérien achève de dévoiler son vrai visage, la charmante Belle Lombard s’apprête à célébrer son mariage dans la demeure familiale de Lulinn, et ses rêves de gloire tournent autour des studios de cinéma de Berlin. En cela elle ressemble à sa mère Felicia, femme d’affaires indépendante et audacieuse, dont l’associé juif décide de fuir l’Allemagne. Tandis que son autre fille Suzanne accepte la demande en mariage d’un jeune officier SS, Felicia n’hésite pas à cacher des communistes, par fidélité au souvenir d’un ancien amant…

La guerre va les emporter dans sa tourmente, elles et tous ceux, familles, amis, qui les entourent. Et ce sont des destins bouleversés, broyés parfois, qui réapparaîtront dans les ruines de Berlin écrasé sous les bombes…

Dans le prolongement du Temps des orages, best-seller en Allemagne, Charlotte Link poursuit une chronique romanesque qui nous emporte au rythme haletant des passions et de l’Histoire.

L’auteur :

Charlotte LinkCharlotte Link, née le 5 Octobre 1963 à Frankfurt sur Le Main, est un allemand écrivain. Elle est parmi les auteurs contemporains qui ont le mieux réussis dans l’écriture de romans écrits en allemand, avec plus de 12 millions d’exemplaires vendus !

Charlotte est la fille d’un écrivain allemand connu bien et journaliste, Almuth Link .

À l’âge tendre de 14 ans, elle a commencé à commettre prose sur le papier. Deux ans plus tard, elle a écrit son premier ouvrage, « Die schöne Helena », « La Belle Hélène ». Il lui a fallu trois ans et est devenu un succès immédiat.

Depuis, elle a dominé la littérature de divertissement de l’Allemagne. Elle est connue autant pour ses romans sur la vie contemporaine que pour les romans policiers psychologiques à la manière anglaise. Les livres Sturmzeit, Wilde Lupinen et Die Stunde der Erben forme une trilogie. Ceux-ci, entre autres, ont été filmés pour la série TV pour la chaîne de télévision allemande ZDF .

Son roman, Am Ende des Schweigens a été nominé en 2004 pour la fiction catégorie de la Deutsche Bücherpreis (Prix du Livre Allemand), tandis que son livre Die Rosenzüchterin, publié en 2000, est resté pendant plusieurs semaines au sommet du Spiegel liste des bestsellers.

En plus des recherches précises, l’auteur attache une grande importance à la description des personnages complexes et contradictoires.

Charlotte Link vit maintenant avec son partenaire et son chien dans Wiesbaden . Elle est un membre actif de la PETA et travaille pour les chiens de la rue de la Turquie et l’Espagne .

En 2007, Charlotte Link a reçu le Feder Goldene , (Golden Feather), pour ses réalisations littéraires. À ce jour, sept de ses romans de Charlotte Link ont été adaptés à la télévision.

Trilogie Le Temps des orages

  1. Le Temps des orages, – Sturmzeit, 1989, traduction Gerald Messadié
  2. Les Lupins sauvages, – Wilde Lupinen, 1992, traduction Theresa Révay
  3. L’Heure de l’héritage, – Die Stunde der Erben, 1994), traduction Theresa Révay

Laisser un commentaire