Link Charlotte ♦ Le temps des orages

Le temps des oragesDébut d’une grande saga familiale d’une famille de Prusse orientale, ayant pour cadre l’Allemagne, de 1914 au lendemain du Krach boursier de 1929, et dont l’héroïne principale, Félicia, gamine égoïste et capricieuse, va apprendre la vie au travers de ses amours et des événements de ce qui fera L’Histoire…

Premier tome d’une saga qui relate l’histoire de l’Allemagne au XXème siècle.

Eté 1914. Dans la propriété familiale des Degnelly, en Prusse Orientale, la jeune et superbe Félicia, dix-huit ans, rêve de fêtes, d’idylles et de Grand Amour. Elle a vécu une enfance heureuse, ses parents sont propriétaires d’une grande propriété à Lulinn .Depuis toujours elle est amoureuse de Maksim Marakov et elle pense construire son  avenir avec lui. Mais Maksim est un homme de conviction, un intellectuel et n’a aucunement l’envie de se construire un foyer.

La guerre éclate. Maksim Marakov rejoint les rangs de l’armée bolchévique. Les Russes envahissent alors la Prusse Orientale. Presque toute la famille évacue la demeure familiale pour se réfugier en sécurité à Munich, sauf Felicia. A partir de ce moment son insouciance disparait, ses aspirations et ses horizons s’évanouissent. Elle devient une adulte, une femme capable de tout pour survivre. Elle devient rapidement le pilier de la famille, celle qu’on appelle pour régler un problème. On a l’impression qu’elle traverse les épreuves sans émotion apparente, qu’elle est calculatrice, et ressemble à un véritable glaçon. Mais sous une façade glaciale, une certaine fragilité se dégage.

La jeune fille riche et capricieuse s’imposera comme une femme d’affaires indépendante, volontaire qui se battra envers et contre tout pour conserver ses biens et surtout la maison familiale et protéger les siens.

Elle va devoir survivre à travers les orages d’acier qui vont engloutir tout l’héritage de la vieille Europe. En quinze ans, jusqu’au désastre du Vendredi noir, Félicia connaîtra la terreur et le chaos, mais aussi la réussite et la fortune.

Elle aime la vie, le risque, l’argent. Et, par-dessus tout, deux hommes que tout oppose : Maksim, idéaliste révolutionnaire et bolchevique et Alex, pragmatique, réaliste cynique et qui deviendra son mari.

Avec le Temps des Orages, Charlotte Link nous entraîne dans le sillage d’une femme envoûtante, dans la tourmente d’une époque incertaine, restituant avec force l’Allemagne de la première Guerre mondiale, la révolution Russe et les troublantes années 20.

Trilogie Le Temps des orages

  1. Le Temps des orages, – Sturmzeit, 1989, traduction Gerald Messadié
  2. Les Lupins sauvages, – Wilde Lupinen, 1992, traduction Theresa Révay
  3. L’Heure de l’héritage, – Die Stunde der Erben, 1994), traduction Theresa Réva

L’auteur :

Charlotte LinkCharlotte Link, née le 5 Octobre 1963 à Frankfurt sur Le Main, est un allemand écrivain. Elle est parmi les auteurs contemporains qui ont le mieux réussis dans l’écriture de romans écrits en allemand, avec plus de 12 millions d’exemplaires vendus !

Charlotte est la fille d’un écrivain allemand connu bien et journaliste, Almuth Link .

 À l’âge tendre de 14 ans, elle a commencé à commettre prose sur le papier. Deux ans plus tard, elle a écrit son premier ouvrage, « Die schöne Helena », « La Belle Hélène ». Il lui a fallu trois ans et est devenu un succès immédiat.

Depuis, elle a dominé la littérature de divertissement de l’Allemagne. Elle est connue autant pour ses romans sur la vie contemporaine que pour les romans policiers psychologiques à la manière anglaise. Les livres Sturmzeit, Wilde Lupinen et Die Stunde der Erben forme une trilogie. Ceux-ci, entre autres, ont été filmés pour la série TV pour la chaîne de télévision allemande ZDF .

Son roman, Am Ende des Schweigens a été nominé en 2004 pour la fiction catégorie de la Deutsche Bücherpreis (Prix du Livre Allemand), tandis que son livre Die Rosenzüchterin, publié en 2000, est resté pendant plusieurs semaines au sommet du Spiegel liste des bestsellers.

En plus des recherches précises, l’auteur attache une grande importance à la description des personnages complexes et contradictoires.

Charlotte Link vit maintenant avec son partenaire et son chien dans Wiesbaden . Elle est un membre actif de la PETA et travaille pour les chiens de la rue de la Turquie et l’Espagne .

En 2007, Charlotte Link a reçu le Feder Goldene , (Golden Feather), pour ses réalisations littéraires. À ce jour, sept de ses romans de Charlotte Link ont été adaptés à la télévision.

Enregistrer

Laisser un commentaire