Watson Steven Junior ♦ Une autre vie

Une autre vie« Une autre vie » est un thriller dont l’héroïne, une femme au foyer londonienne, part sur les traces de sa jeune sœur décédée à Paris.

Femme au foyer, Julia (photographe) qui a tourné le dos à un douloureux passé d’alcoolique, mène une vie bien rangée à Londres avec son gentil mari Hugh Plummer (chirurgien) et son fils. Lorsqu’elle apprend la mort de sa jeune sœur, Kate plus jeune qu’elle de sept ans et victime d’une agression à Paris, près du canal de l’Ourcq, elle est sous le choc. Les deux sœurs, dont les relations n’ont jamais été faciles, s’étaient perdues de vue. Julia a toujours été une seconde maman pour Kate qui n’avait que quatre ans lorsque leur mère est décédée.

Les policiers ignorent les circonstances de ce crime et qui en est à l’origine. La vie de Kate a toujours été à part. Elle a toujours flirté avec les normes, les règles. Même quand il s’agit de son enfant, ce même enfant qu’elle a confié, très tôt à l’âge de dix-neuf ans, à Julia lorsqu’elle a senti qu’elle n’arrivait plus à faire face.

Julia n’accepte pas le décès de Kate, elle veut savoir, elle veut comprendre. Elle est d’autant plus bouleversée que ses sentiments sont ambivalents : douleur de la perte de sa petite sœur chérie mais soulagement inavouable (la menace de voir son fils lui échapper a disparu), car Kate semblait vouloir reprendre la garde de son fils, Connor…

Ne parvenant pas à faire son deuil, Julia décide d’aller à Paris afin d’en savoir plus sur la vie que menait Kate. Là, elle apprend que cette dernière fréquentait assidûment les sites de rencontre en ligne. Le doute s’insinue alors dans son esprit : et si la mort de sa sœur n’était pas due à une simple agression mais à une mauvaise rencontre? Ne pouvant se débarrasser de cette idée obsédante, Julia décide de se faire passer pour Kate sur le site Internet d’Escorts girls que celle-ci utilisait.

A l’ère des nouvelles technologies, vies réelle et irréelle se confondent aisément. Internet est une porte ouverte vers les contacts humains. Les blogs en sont un bon exemple, ils sont source de belles rencontres. Mais internet génère également des dérives, des tromperies. L’on prétend être ce que l’on n’est pas. Et comment être sûr de qui l’on a en face ? Il n’y a que des mots, souvent ceux que l’on veut entendre. Mais où est la vérité là-dedans?

A l’âge des bilans, des remises en question, des ambitions laissées derrière elle, Julia qui est une alcoolique repentie ne réalise pas qu’elle est en train de jouer un jeu dangereux à double titre. Si elle a en effet raison sur les circonstances de la mort de sa sœur, elle prend tous les risques. Et en goûtant à une autre vie, plus excitante, que va-t-il rester de la sienne ?

Avec Avant d’aller dormir, S.J. Watson avait réussi le tour de force de nous donner un roman au suspense impressionnant, doublé d’un portrait de femme inoubliable. On attendait la suite avec une certaine angoisse. Pourrait-il faire aussi bien ? On a maintenant la réponse. Non, il n’a pas fait aussi bien ; il a fait encore mieux. Et le thriller psychologique a trouvé son maître.

L’auteur:

Steven Junior WatsonSteven Junior Watson est né en 1971 à Stourbridge , dans le West Midlands. Il a étudié la physique à l’Université de Birmingham et a ensuite déménagé à Londres, où il a travaillé dans différents hôpitaux et institutions spécialisées comme audiologiste dans le diagnostic et le traitement des enfants déficients auditifs. Durant les soirées et les week-ends, il écrit des romans.

En 2009, Watson a été accepté à l’Académie Faber où il suivra un programme rigoureux et sélectif, qui couvre tous les aspects du processus de novelwriting (programme pour apprendre à écrire un premier roman). Le résultat de ces études sera l’écriture de son premier roman « Before I Go to Sleep » (Avant d’aller dormir).

Il a été présenté à l’agent littéraire Clare Conville à son second roman et elle a accepté de le représenter. Le livre a été publié en 2011. Dans la même année il a été annoncé que le livre serait adapté pour le grand écran par Ridley Scott , avec Rowan Joffe prévu d’écrire et de diriger.

Formé au Royaume-Uni, SJ Watson vit à Londres, en Angleterre.

Laisser un commentaire