Nadler Stuart ♦ Un été à BluePoint

Un été à BluepointHilton Wise, dit Hilly, a douze ans quand un avion de la Boston Airways s’écrase en 1947, près de la baie de Narangansett. Son père Arthur, ancien combattant, est un avocat de petite envergure mais qui sait repérer une bonne affaire et il va se charger de la défense des victimes du crash, en compagnie de son ami de longue date, Robert Ashley, lui aussi avocat.

Ce sera alors le début de la célébrité, les rentrées d’argent qui vont faire de la famille Wise une des plus riches des Etats-Unis, alors qu’ils étaient jusqu’à présent à la limite de la pauvreté.

Fort de cette ascension fulgurante, il s’offre une maison à Bluepoint, non loin de Cape Cod, à proximité de celle de son associé, Robert Ashley. Il se noie alors dans son nouveau pouvoir, méprisant ceux qu’il pense être inférieurs, dévalorisant son associé pourtant son sauveur lors de leur campagne de France, et surtout haineux envers ceux qui voudraient le dominer, tellement différent de ce qu’il était avant son ascension sociale. Sa femme Ruthie, consomme sans retenue, jamais rassasiée, elle qui était posée et à la recherche des petits plaisirs…

C’est là, durant l’été 1952, que Hilton, âgé de dix-sept ans, qui a connu la vie simple d’une famille pauvre vivant dans un quartier entouré de familles de la classe moyenne et jouant au baseball, se lie d’amitié avec Lem Dawson, le « boy de couleur » vendu avec la maison, chargé de l’entretien des lieux et du courrier et que son père maltraite. Il vit très mal la transformation de ses parents en nouveaux riches racistes et réactionnaires.

Bien que sensible à la discrimination – les Wise sont juifs –, son père voit d’un mauvais œil cette complicité. Mais ce même été, lorsque l’adolescent tombe amoureux de Savannah, la nièce de Lem, une jeune fille noire et pauvre de seize ans, dont le charme et le naturel va le subjuguer, il ne sait pas encore que l’innocente idylle va tourner au drame, lui révélant la face cachée de son père et signant pour ainsi dire l’arrêt de mort de Lem. Dorénavant les relations, déjà difficiles, qu’il entretient avec son père vont encore se compliquer. Dès lors Hilly agira comme un coupable, coupable d’être le fils de son père, coupable d’être riche, au point de longtemps refuser le moindre dollar de cette fortune, arc-bouté moralement, dostoïevskien jusqu’au bout.

Des années plus tard, hanté par le souvenir de la jeune fille qu’il n’a jamais oubliée, Hilly part à sa recherche, comme s’il voulait se racheter… Mais la culpabilité et les bonnes intentions peuvent-elles racheter le passé ? La culpabilité et les bonnes intentions lui suffiront-elles ? Quel peut bien être le prix du pardon ?

Après un recueil de nouvelles très remarqué, « Le livre de la vie », Stuart Nadler retrace dans ce premier roman, un demi-siècle d’Histoire américaine dont l’intrigue s’étend des années 1950 à nos jours, des plages de Cape Cod à New-York en passant par Ebbington « la blanche » et Hove « la noire » dans l’Iowa, de la population pauvre à celle des nantis, de la culture blanche à la culture noire.

« Un ambitieux premier roman qui parle de réussite sociale et d’argent, de différences de classe, de race ou de religion, abordant plusieurs thèmes variés comme l’amour, le racisme , l’Amérique des avocats, le baseball, la culpabilité,…mais avant tout de la jeunesse, la trahison et les regrets. » 

Une histoire sur les dégâts que peuvent causer, dans une famille américaine de la classe moyenne, une ascension sociale trop rapide et parfois mal maîtrisée. La soif de la réussite, l’ivresse du pouvoir, le monde de l’arrivisme avec tous ses travers jusqu’à l’écœurement ! Les rapports père / fils exacerbés par l’argent roi.

L’auteur :

Stuart NadlerStuart Nadler est un écrivain américain. Diplômé de l’Université de l’Iowa, Stuart Nadler a été distingué en 2012 par la National Book Foundation comme l’un des cinq meilleurs jeunes auteurs de moins de 35 ans. Lauréat du prestigieux Truman Capote Fellowship, il enseigne la littérature à l’Université du Wisconsin. Son recueil de nouvelles, Le livre de la vie, a été publié aux Éditions Albin Michel en 2013 et salué par la presse.

Il est le frère de la chanteuse Marissa Nadler.

Laisser un commentaire