Hawkins Paula ♦ La fille du train

La fille du trainDepuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train qui va de Ashbury à la gare d’Euston, deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi.

Certains tapotent sur leur ordinateur ou leur portable, d’autres dorment, d’autres encore regardent par la fenêtre et s’amusent à imaginer la vie de ces gens qu’ils aperçoivent à travers les vitres. C’est le cas de Rachel qui emprunte ce train tous les jours, matin et soir, depuis maintenant 2 ans. Depuis qu’elle a emménagé chez une amie, Cathy, après sa séparation d’avec Tom. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Etonnamment, il lui manque dès qu’elle ne l’aperçoit pas. Surtout depuis qu’elle est seule et tout juste licenciée après un repas trop arrosé avec un client, cela lui occupe l’esprit, pourtant parfois confus et brumeux à cause de tout l’alcool qu’elle ingurgite.

Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason.

Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

Rachel, témoin plus ou moins fiable étant donné la quantité d’alcool qu’elle ingurgite à longueur de temps, son état dépressif et son obsession amoureuse, devra faire face, d’une part à ses nombreux démons qui lui procurent d’affreux trous de mémoire et d’autre part, à son envie irrésistible de mettre la lumière sur cette étrange disparition, quitte à se mettre à dos le si peu de relations qu’elle a encore.

Avec ce thriller psychologique exceptionnel, Paula Hawkins fait figure de révélation de l’année. Il vous suffit d’ouvrir ce livre et de vous laisser entraîner dans le piège paranoïaque et jubilatoire qu’elle vous tend et vous comprendrez combien cette publication fait figure d’événement.

« L’idée de départ de La Fille du train vient de mes trajets entre Londres et sa périphérie explique Paula Hawkins. J’adorais regarder les différentes bâtisses, essayant de deviner quelles étaient les vies de leurs habitants. Et je me suis surprise à me demander ce que je ferais si j’étais témoin d’un événement choquant ou surprenant. »  

L’auteur :

Paula HawkinsPaula Hawkins, née à Harare au Zimbabwe le 26 Août 1972 est un auteur britannique, connue pour son roman La Fille du RER. Son père était un professeur d’économie et journaliste financier.

Elle a déménagé à Londres en 1989 à l’âge de 17 ans, et plus tard a étudié la philosophie, la politique et l’économie à l’Université d’Oxford. Elle a travaillé comme journaliste pour The Times, les rapports sur les entreprises. Elle a ensuite travaillé pour un certain nombre de publications sur une base indépendante, et a écrit un livre de conseils financiers pour les femmes, la déesse de l’argent.

Elle a été journaliste pendant quinze ans avant de se consacrer à l’écriture de fiction.

Autour de 2009, Paula Hawkins a commencé à écrire de la comédie fiction romanesque sous le nom Amy Argent. Elle a écrit quatre romans dont Confessions d’un Recessionista Reluctant. Elle n’a pas percé commercialement jusqu’à ce qu’elle se mette à écrire une histoire plus sombre, plus sérieux. Son roman La Fille du RER, était un thriller complexe avec les thèmes de la violence domestique, abus d’alcool et de drogue. Le roman a pris ses 6 mois écriture à plein temps pour terminer à un moment où elle était dans une situation financière difficile et a dû emprunter de son père pour être en mesure de le compléter.

Les droits d’adaptation ont été achetés par Steven Spielberg avant même sa parution.

Paula Hawkins a vécu en France et en Belgique. Elle vit dans le sud Londres depuis 1989.

 

Laisser un commentaire