Chérian Anne ♦ Une bonne épouse indienne

Une bonne épouse indienneA la base de la vie de famille en Inde, il y a les mariages arrangés. C’est une des traditions à peu près immuables encore aujourd’hui maintenue par les mères, les grand-mères, les tantes et les belles-mères,

très soigneusement à l’insu ou presque des principaux intéressés.

Suneel (dit Neel, « ça fait plus américain », donc il préfère) a beau avoir étudié aux Etats-Unis et être devenu un brillant anesthésiste dans le plus grand hôpital de San Francisco, il n’y échappera pas — malgré son passeport américain et sa pétulante maîtresse californienne. Au cours d’un bref voyage en Inde, pour des raisons familiales – son grand-père ayant de graves soucis de santé, le piège se referme sur lui et le voilà marié à Leila, professeur d’anglais à l’université, spécialiste de Shakespeare, prête à travailler dans l’édition, et qu’il n’a vue qu’une fois.

Certes, elle est belle, douce, cultivée, intelligente — bien plus qu’il ne l’imagine — mais il n’en veut pas. Obligé de la ramener avec lui à San Francisco, il va lui mener la vie dure, avec comme seule idée de s’en débarrasser. Mais — et c’est tout le charme et la puissance de cet excellent roman — Leila va attendre son heure. Sa jeune maîtresse, secrétaire à l’hôpital où il travaille, est furieuse de la situation.

Leila va s’adapter intelligemment à une nouvelle donne, à son mariage, à la vie aux Etats-Unis, si différente du monde qu’elle a connu auparavant

D’abord apeurée, soumise, perdue dans un univers dont elle ignore les codes, elle va se reprendre, deviner, comprendre, refuser d’accepter — et gagner sur toute la ligne.

Sans bruit, sans drame, sans scènes, elle va peu à peu prouver à son insupportable mari qu’on ne se coupe pas aussi facilement de ses racines et qu’avoir une bonne épouse indienne, c’est sûrement ce qui pouvait lui arriver de mieux. Emotion et humour garantis !

Avec ce premier roman, Anne Cherian porte un regard surprenant sur les mariages arrangés et nous offre, entre Orient et Occident, une histoire d’amour comme une bouffée d’air pur. Un premier roman réussi même si la fin est un peu trop romantique!

Traduit de l’américain par Josette Chicheportiche  

L’auteur :

Anne CherianAnne Cherian est née et a grandi à Jamshedpur, en Inde. Elle est diplômée de Bombay et Bangalore universités et obtenu des diplômes d’études supérieures en journalisme et en littérature comparée de l’Université de Californie, Berkeley. Elle vit à Los Angeles, en Californie, et se rend en Inde régulièrement.

Une bonne épouse indienne est son premier roman.

Laisser un commentaire