Jonasson Jonas ♦ L’analphabète qui savait compter

L'analphabète qui savait compterPour son second roman, après l’excellent « Vieux Qui Ne Voulait Pas Fêter Son Anniversaire », le suédois Jonas Jonasson nous propose un nouveau périple totalement improbable, riche en surprises et rencontres tout aussi improbables, et toujours aussi déjanté.

Les videurs de latrines de Soweto (Afrique du Sud) étaient nommés, qu’ils le fussent ou non, « les analphabètes ».

Tout semblait vouer Nombeko Mayeki, petite fille noire née dans le plus grand ghetto d’Afrique du Sud, à mener une existence de dur labeur et à mourir jeune dans l’indifférence générale. Tout, sauf le destin. Et sa prodigieuse faculté à manier les nombres. Jamais scolarisée, Nombeko Mayeki, qui accomplit cette tâche ingrate d’analphabète depuis l’âge de cinq ans, a appris toute seule à interpréter les chiffres et à traduire à son chef les formulaires abscons de l’administration.

 Loin d’être bête, elle sait compter plus vite que la plupart des gens, et donc forcément mieux que son supérieur qui lui est un blanc, bien propre sur lui. Elle apprend à lire avec un vieux pelotteur dont elle récupérera la fortune avant de se sauver… Son but : la plus grande bibliothèque de son pays. Un malencontreux accident de voiture l’obligera à revoir ses plans. Ainsi commencent les aventures de l’analphabète qui savait compter…

Nombeko se retrouve propulsée loin de son pays et de la misère, dans les hautes sphères de la politique internationale. Lors de son incroyable périple à travers le monde, notre héroïne rencontre des personnages hauts en couleur, parmi lesquels deux frères physiquement identiques et pourtant très différents, une jeune fille en colère et un postier complètement timbré. Elle se met à dos les services secrets les plus redoutés au monde et se retrouve enfermée dans un camion de pommes de terre. A ce moment-là, l’humanité entière est menacée de destruction.

Après le succès mondial du Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, Jonas Jonasson nous livre une comédie tout aussi explosive que la première. Il s’y attaque, avec l’humour déjanté qu’on lui connaît, aux préjugés, et démolit pour de bon le mythe selon lequel les rois ne tordent pas le cou aux poules.

Dans son deuxième roman, Jonas Jonasson s’attaque avec humour aux préjugés et au fondamentalisme sous toutes ses formes.

Un livre tout aussi rocambolesque que son best seller, qui vous fera voyager d’Afrique du Sud jusqu’en Suède … Une histoire explosive !

 

L’auteur :

Jonas JonassonJonas Jonasson, de son vrai nom Per Ola Jonasson, né le 6 juillet 1961 à Växjö en Suède, est un écrivain et journaliste suédois.

Avant de devenir écrivain, Jonas Jonasson a longtemps travaillé comme journaliste, consultant dans les médias puis producteur de télé.

Décidant de commencer une nouvelle vie, il se met à la rédaction d’un manuscrit, vend tout ce qu’il possède en Suède et part s’installer dans un village suisse, près de la frontière italienne (dans le canton du Tessin).

En 2009, son manuscrit est publié. Il connait un immense succés dans une vingtaine de pays où il fut publié.

En France, il paraît aux Presses de la cité en mars 2011, sous le titre « Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et se fit la malle ». Best-seller international, vendu à plus de 700 000 exemplaires en Suède,ce roman va être adapté au cinéma.

Laisser un commentaire