Mazetti Katarina ♦ Le caveau de famille

Le caveau de familleLe Caveau de famille (titre original en suédois : Familjegraven) est un roman suédois de Katarina Mazetti publié en 2005 en Suède et paru en français le 2 mars 2011 aux éditions Gaïa.

Il s’agit de la suite immédiate du précédent roman, Le Mec de la tombe d’à côté.

Après l’immense succès du livre « Le Mec de la tombe d’à côté », voici enfin la suite des aventures suédoises de Désirée Wallin et Benny Söderström, la bibliothécaire intello et le fermier frustre. Ils avaient fait connaissance au cimetière : elle se recueillait sur la tombe de son jeune mari, décédé accidentellement. Il fleurissait celle de sa mère, qui tenait l’exploitation familiale d’une main de maître. Entre ces deux individus que tout sépare, le courant va pourtant passer, presque malgré eux, et la passion sera au rendez-vous. Mais ils peinent à accorder leurs quotidiens. Problème crucial.

 

Dans ce second volet, Désirée n’aura de cesse de tomber enceinte, de Benny tant qu’à faire, quitte à rester mère célibataire.

Après trois essais manqués et trois prolongations qu’ils s’accordent en bons tricheurs amoureux, c’est lorsqu’ils n’y croient plus vraiment que Désirée finit par annoncer à Benny qu’elle est enceinte.

Commence alors une nouvelle histoire, autour de ce petit enfant qui va naitre, déjà tant aimé de ses parents. Ils vont devoir accorder leurs quotidiens, ce qui n’est pas chose facile avec leurs caractères et leurs goûts différents en tous points.

Non sans quelques appréhensions, Désirée va faire un effort, pour apprendre à vivre à la ferme avec Benny. Elle va laisser son travail de bibliothécaire de côté pendant sa grossesse pour vivre le quotidien de Benny parmi les vaches et la dure vie de la ferme de Rönngarden, obligeant Benny à jeter comme une vieille chaussette sa cousine Anita avec qui il vivait depuis un an.

Et Désirée apprend à traire les vaches à son retour de la bibliothèque où elle travaille tandis que Benny, qui a la jambe dans le plâtre, apprend à changer les couches du bébé. Elle va mettre ses préjugés de côté pour apprendre à connaitre ses voisins et les gens du village.

Débordés par la ferme, les vaches, le petit Arvid et bientôt un deuxième bébé, les tensions montent rapidement dans le couple. Et leur intimité fond comme neige au soleil.

Dans un sursaut d’amour, ils décident de se donner une nouvelle chance et partent en vacances quatre petits jours avant les labours d’automne.

 

On retrouve dans Le caveau de famille tout le charme du premier roman, un ton enlevé, des dialogues sans apprêt, l’art de décortiquer au plus près les états d’âme de chacun avec humour et pragmatisme. Les amateurs de grande littérature passeront leur chemin, les autres se régaleront.

 

L’auteur :

Katarina MazettiKatarina Mazetti est née le 29 avril 1944 à Stockholm, mais a grandi à Karlskrona, un port au sud de la Suède. C’est une journaliste et écrivaine suédoise. Après des études de journalisme, elle débute dans des journaux locaux.

Plus tard, elle reprend ses études et obtient une maîtrise de littérature et d’anglais à l’Université de Lund. Elle travaille comme professeur puis comme producteur et journaliste à la Radio suédoise.

Elle a écrit des livres pour tous les âges, ainsi que des critiques littéraires, des chansons, des comédies et des chroniques pour des journaux et la radio.

Son premier livre pour enfant était un livre d’images, écrit en vers hexamètres classiques. Il était fondé sur son expérience en tant que femme d’agriculteur. Il a été traduit en 16 langues et a connu un grand succès.

Pendant vingt ans, elle a vécu avec son compagnon et leurs quatre enfants dans une petite ferme du nord du pays. De cette expérience est né son premier roman d’adulte, « Grabben i graven brevid » (en français Le mec de la tombe d’à côté), qui a valu un immense succès dans le monde entier à cet auteur prolifique. Vendu à 450000 exemplaires en suédois, il sera traduit en 22 langues et adapté au théâtre et au cinéma

Aux éditions Gaïa, elle a publié « Le Mec de la tombe d’à côté » (2006), « Les Larmes de Tarzan » (2007), « Entre Dieu et moi, c’est fini » (2007), « Entre le chaperon rouge et le loup, c’est fini » (2008), « La fin n’est que le début » (2009) et « Le Caveau de famille » (2011).

Elle vit actuellement à Lund.

Laisser un commentaire