Paris Gilles

  Gilles Paris est un écrivain français. Né le 5 avril 1959 à Suresnes (92), Gilles Paris entre dans la vie active après son bac.

 Serveur, testeur de médicaments, garçon de bureau au Monde, concepteur de dossier de presse notamment pour Manuel Canovas et Dior, il intègre à dix-huit ans le Ministère de la Jeunesse comme documentaliste.

 Puis il crée et dirige la société APS, un argus de la presse spécialisée dans le spectacle, agence qu’il déplace chaque année au Festival de Cannes.

Après cinq ans, il décide de prendre le large et voyage toute une année pleine en Afrique et en Grèce.

A son retour, il devient pigiste dans le domaine du cinéma et de la musique dans la presse populaire. pour de nombreux journaux, Elle, Le Figaro Magazine, Femme, Pariscope, Maison Française, Libération, Le Nouvel Observateur où il signe des articles sur le cinéma, la musique et des personnalités.

Il entre parallèlement dans l’édition, d’abord comme attaché de presse aux éditions 13 (Groupe Carrère), puis comme directeur du service de presse de Jean-Claude Lattès pendant sept ans, et directeur du service de presse des éditions Plon, pendant dix ans.

Depuis 2006, il dirige une agence de communication qui porte son nom, spécialisée dans l’édition, et qui s’ouvre également sur la musique, les expositions et les spectacles.

En 1991, il publie son premier roman « Papa et maman sont morts » aux éditions Point-Virgule (Seuil), réédité en Point-Seuil le 19/01/12

En 2002, « Autobiographie d’une Courgette » sort chez Plon pour lequel Gilles Paris reçoit le Prix de la Mairie du XVIIème. Traduit en 14 langues et vendu à plus de 150 000 exemplaires, il a fait l’objet d’une adaptation pour la télévision réalisée en 2007 par Luc Béraud et intitulée C’est mieux la vie quand on est grand (2007) avec Daniel Russo dans le rôle du gendarme.

« Au pays des kangourous », son troisième roman est publié aux éditions Don Quichotte (parution le 19 janvier 2012).

Laisser un commentaire