Carrère Emmanuel

Emmanuel Carrère est un écrivain, scénariste et réalisateur français né le 9 décembre 1957 à Paris.

Il est le fils de Louis Édouard Carrère et de la soviétologue et académicienne Hélène Carrère d’Encausse, et le frère de Nathalie Carrère et de Marina Carrère d’Encausse.

Il est diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris.

Il commence comme critique de cinéma pour Positif et Télérama.

 Son premier livre, Werner Herzog, paraît en 1982. Son premier roman sort en 1983 chez Flammarion : L’Amie du jaguar. Le suivant, Bravoure, sort un an après chez POL, éditeur à qui il confiera tous ses autres ouvrages par la suite.

 En 2010, il est membre du jury des longs-métrages du Festival de Cannes, présidé par Tim Burton.

 Emmanuel Carrère est le compagnon de la journaliste Hélène Devynck.

 Petit-fils d’immigrés russes, ancien étudiant à Sciences-po, Emmanuel Carrère est d’abord critique de cinéma pour Positif et Télérama avant de publier son premier livre, « Bravoure », en 1984. Il n’abandonne pas le septième art pour autant : il écrit les scénarios de « « , ‘Monsieur Ripois’ et « Denis » dans les années 1990.En 1998, il signe le scénario de « La Classe de neige » (adaptation de son roman éponyme d’ailleurs récompensé du prix Fémina en 1995) dont Claude Miller assure la réalisation.

Fasciné par l’irruption du fantastique dans la réalité, il fait de l’affaire Jean-Claude Romand l’un de ses plus célèbres ouvrages « L’Adversaire » qui sera ensuite adapté au cinéma par Nicole Garcia en 2002.

En 2003, il passe tout naturellement derrière la caméra et réalise « Retour à Kotelnitch », ville russe qui est à la fois le lieu d’une enquête policière et d’une réflexion sur l’identité.

Emmanuel Carrère se lance dans la fiction deux ans plus tard avec « La Moustache », en tant qu’auteur, scénariste et réalisateur. 2007 et ‘Un roman russe’ marquent le retour attendu à la littérature d’un auteur atypique.

« D’autres vies que la mienne », paru en 2009, souligne encore le succès de l’auteur, qui se voit décerner le prix Marie Claire du roman d’émotion, ainsi que le prix des Lecteurs de L’Express et le prix Crésus.

Laisser un commentaire