Hosseini Khaled

  Khaled Hosseini né le 4 mars 1965 à Kaboul, est un écrivain américain d’origine afghane, installé en Californie.

 Cadet de cinq enfants, fils d’un diplomate et d’une professeur de farsi dans une école de filles, Khaled Hosseini suit les affectations de sa famille, d’abord en Iran (1970), revient à Kaboul en 1973, puis à Paris en 1976 où son père occupe une fonction diplomatique à l’ambassade d’Afghanistan. En 1980, plutôt que de retourner dans leur pays d’origine, occupé depuis 1979 par les Soviétiques, les Hosseini obtiennent l’asile aux États-Unis, à San José en Californie.

 Ayant obtenu son bac en 1984 et rejoint en 1988 l’université de Santa Clara où il obtient une licence en biologie, l’année suivante, il entre en faculté de médecine à l’université de Californie à San Diego où il obtient son doctorat en 1993. Il complète sa formation en tant que médecin interne au Cedars-Sinai Medical Center de Los Angeles en 1996 où il exerce toujours en tant que médecin.

 Marié et père de deux enfants, Khaled Hosseini vit actuellement dans le nord de la Californie et a été nommé ambassadeur par l’agence des Nations unies pour les réfugiés, l’UNHCR, en 2006. « En tant qu’originaire d’Afghanistan, un pays où la population de réfugiés est l’une des plus importantes du monde, la question des réfugiés est une cause dont je me sens proche et qui est chère à mon cœur. Mon rôle est de parler au nom de cette cause et d’être l’avocat public des réfugiés du monde entier. »

 Il a obtenu un succès littéraire en 2003 grâce à son premier roman, écrit en anglais,The Kite Runner, en français « Les Cerfs-volants de Kaboul », devenu culte aux États-Unis et dans de nombreux autres pays où il est déjà traduit en douze autres langues (en Italie, il en est déjà à 33e édition depuis 2004). Dreamworks a acheté les droits de ses deux romans pour en faire deux films (le premier par Marc Forster).

 Il fait l’éloge de l’UNHCR dans l’épilogue de son deuxième roman, A Thousand Splendid Suns (Mille soleils splendides), en tant qu’envoyé de bonne volonté de cette organisation.

Laisser un commentaire