Bordes Gilbert

  Pendant la Deuxième Guerre mondiale, le combat pour survivre de six enfants seuls dans les neiges glacées des Pyrénées.

 Hiver 1943. « Les enfants ? Où sont les enfants ? » Les questions claquent dans le silence des Pyrénées. Des passeurs ont été capturés alors qu’ils tentaient d’évacuer six enfants de résistants vers l’Espagne. Ils ont juste eu le temps de cacher leurs protégés, et refusent de les livrer. Furieux, les SS les exécutent, mais les enfants restent introuvables. Bientôt transis, les SS renoncent aux recherches et décident de les abandonner au froid. Ils font sauter l’unique passerelle reliant le refuge à la vallée.

 Ces derniers ont réussi à trouver abri dans une grotte mais ils se retrouvent isolés en pleine montagne. Terrés dans une grotte, les enfants ont tout vu. Ils sont désormais prisonniers de la montagne. Les premières neiges viennent de tomber, l’hiver ne fait que commencer. Il va falloir s’organiser, trouver des vivres et du feu, surmonter les rivalités, bref se comporter en adultes.

 Mais ils ne sont que des enfants. Et dans le monde de l’enfance, les corps et les âmes sont plus fragiles. Comment vont-ils résister au froid, à la faim, au désespoir ? Fils ou fille de communiste, d’ouvrier ou de bourgeois, juif ou chrétien, ils devront s’entendre et dépasser leurs différences pour avoir une chance de survivre.

Au fil des 53 jours de leur aventure, en attendant d’hypothétiques secours, ils devront affronter le froid, la faim et le désespoir tandis que des amitiés, des amours mais aussi des rivalités et des tensions se créent. Issus de familles ouvrières ou bourgeoises, juifs ou chrétiens, il leur faudra tenter de survivre ensemble…

Une histoire inoubliable d’entraide, d’amitié et de combat pour la vie, un roman d’une force bouleversante.

Laisser un commentaire