Bourdin Françoise ♦ La promesse de l’océan

la promesse de l'océanDans les Côtes d’Armor, Mahé dirige avec intelligence et détermination l’entreprise de pêche familiale à Erquy depuis qu’elle a du reprendre l’affaire, suite à l’AVC dont son Père a été victime.

Dotée d’un fort caractère, la jeune femme a réussi à s’imposer auprès de son équipe de marins. Mais entre les aléas de la crise et le caractère irascible de son père, son quotidien est loin d’être un long fleuve tranquille… Le temps lui manque pour les loisirs et petits plaisirs de la vie. Son amie Armelle lui donne toute son amitié et l’oblige de temps en temps à naviguer avec elle sur son voilier. Moment de bonheur entre amies.

Sans compter qu’à 30 ans, Mahé n’a toujours pas trouvé l’homme de sa vie. Elle n’est pas indifférente au charme d’un séduisant dentiste aux yeux gris, mais son douloureux passé amoureux est sur le point de la rattraper de la manière la plus inattendue…

Comme d’habitude Françoise BOURDIN nous emmène sur les chemins tortueux de la vie avec sa belle plume. Sentiments, rancune, peur, amitié, amour filiale tout y est dans ce roman.

 

L’auteur:

Francoise BourdinFrançoise Bourdin, née en 1952 à Paris, est un écrivain français. Ses parents, Roger Bourdin et Géori Boué étaient chanteurs lyriques. Elle a une sœur et elles baignent dès leur jeune âge dans un univers artistique et féerique. Elle suit ses études au lycée Victor-Duruy. Passionnée d’équitation depuis l’adolescence, elle passe plus de temps à cheval que sur les bancs du lycée. Son autre passion est la littérature, et elle dévore les classiques des étés durant. Son fiancé s’est tué devant ses yeux au cours d’un tournoi d’équitation alors qu’elle avait 16 ans. Elle déclare qu’à cette occasion elle a pensé arrêter le cheval, mais elle a changé d’entraîneur, a recommencé et est devenue jockey. Elle a disputé des courses hippiques à Maisons-Laffitte et à Chantilly.

                     

À l’âge de quinze ans, elle commence à écrire des nouvelles. En 1972, un premier roman naît, « Les Soleils mouillés », qu’elle publie chez Julliard alors qu’elle n’a que vingt ans et en 1973, son second roman, « De vagues herbes hautes » est choisi par Josée Dayan pour réaliser son premier téléfilm, avec comme interprète Laurent Terzieff.

Depuis, elle a publié plus d’une quarantaine de livres. Chaque livre se vend entre 300 et 500 mille exemplaires. Elle se plaçait en 2012 au quatrième rang des écrivains français en nombre de livres vendus (derrière Guillaume Musso, Marc Levy et Katherine Pancol) avec 8 millions de livres vendus. Ses romans sont habituellement des drames familiaux, et ses personnages des gens à qui les lecteurs peuvent s’identifier, d’où le slogan « Des histoires qui nous ressemblent ».

Elle est malgré cela, très peu souvent présentée dans la presse, avec une quinzaine d’articles dans la presse nationale en 10 ans. En raison de cette absence de couverture médiatique pour une écrivaine avec de telles ventes, elle est présentée comme discrète. Françoise Bourdin explique qu’elle regrettait cette indifférence des médias et des émissions littéraires au début de sa carrière, mais qu’elle prend du recul avec l’augmentation de son lectorat.

Françoise Bourdin écrit plusieurs livres, puis fonde une famille. Elle se remet à l’écriture après avoir élevé ses filles, vers 40 ans. Elle habite aujourd’hui dans la maison qu’occupait André Castelot et consacre une grande partie de son temps libre et des ses revenus à la rénovation de cette maison.

Elle est aussi scénariste de profession pour la télévision ; beaucoup de ses romans ont été adaptés à la télévision.

2 thoughts on “Bourdin Françoise ♦ La promesse de l’océan

  1. Bravo pour les informations, voilà donc une très bonne lecture. J’ai appris différentes sujets en vous lisant, merci beaucoup »Arlette » . A bientôt et merci à vous tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *