Delacourt Grégoire ♦ La première chose qu’on regarde

La première chose qu'on regardeMoins d’un an après avoir publié La liste de mes envies, l’écrivain français Grégoire Delacourt nous revient avec un troisième roman…

Ce coup-ci, l’intrigue se déroule à Long, un petit village de Picardie qui ne compte que 687 habitants.

L’apprenti garagiste Arthur Dreyfuss Dreyfuss (avec deux s), qui ressemble au comédien Ryan Gosling, «mais en mieux» et qui mène une petite vie pépère, fait partie des 687 habitants. Jusqu’à présent, on ne peut pas dire que la vie l’a particulièrement choyé : en 1996, sa jeune sœur Noiya a été transformée en chair à pâté par un doberman affamé, son père agent forestier a littéralement disparu dans la nature peu de temps après, et sa mère, déjà à moitié morte de chagrin, a précipité son déclin en se noyant goutte à goutte dans le vermouth.

Mais le 15 septembre 2010, à 19 h 47, la chance va enfin sourire à ce timide célibataire de 20 ans.

Alors qu’il est en train de regarder un énième épisode des Sopranos, vêtu d’un marcel blanc et d’un ridicule caleçon couvert de Schtroumpfs, Scarlett Johansson va frapper à sa porte.

Passé l’effet de sidération, le gentil garçon s’empresse d’héberger non pas Scarlett Johanson, mais son sosie, celle qui vient d’être élue « la plus belle femme du monde » par Beauté Conseils.

En réalité mannequin de foire à ses heures, Jeanine traîne, tout comme Arthur, un passé douloureux.

Dès lors sa vie va basculer…

Que regarde-t-on lors d’un premier contact amoureux ? C’est à cette question que répond Grégoire Delacourt, l’auteur de « La liste de mes envies », dans son nouveau best-seller. Une rencontre magique.

La première question que je me suis posée en voyant arriver La première chose qu’on regarde sur les tablettes des librairies, c’est si ce roman allait être aussi bon que La liste de mes envies, qui a été l’un des grands best-sellers de l’année 2012. Pour moi, la réponse est non. Mais ça ne m’a pas empêchée de passer d’excellents moments, Grégoire Delacourt maniant le verbe avec une désinvolture absolument savoureuse.

 

 L’auteur :

Grégoire Delacourt est un publicitaire et écrivain français né en 1960 à Valenciennes.
  Dans sa jeunesse, il est interne au sein du collège La Providence à Amiens. Il obtient son baccalauréat puis commence des études de droit à Grenoble, vite arrêtées. Il devient publicitaire en 1982 et crée en 2004, avec sa femme Dana Philp, sa propre agence de publicité, « Quelle Belle Journée » avec laquelle il signe des contrats avec des grandes marques telles que Sephora, GO Sport, Caudalie, Folio (Gallimard), Taittinger, Crozatier, Directours, Unilever…

Après le succès de L’Écrivain de la famille, son premier roman, publié à l’âge de cinquante ans, (20 000 exemplaires vendus en édition première, prix Marcel Pagnol, prix Rive Gauche), La Liste de mes envies, paru en février 2012, lui a valu une renommée internationale.

 

Laisser un commentaire