Desarthe Agnès

Agnès Desarthe  Agnès Desarthe, née en 1966 à Paris, est un écrivain français auteur de livres pour adultes et pour enfants.

  Née dans une famille où l’on parlait arabe, russe et yiddish, Agnès Desarthe considère le français comme une langue étrangère. C’est par l’écriture que, dès le plus jeune âge, elle s’approprie et commence à façonner cette langue. Après des études de lettres d’anglais à Normale Sup’, elle devient traductrice de Lois Lowry, Chaïm Potok ou Cynthia Ozick, des traductions qui lui valent de recevoir le prix Maurice-Edgar Coindreau en 2007.

  Ancienne élève de l’École normale supérieure et agrégée d’anglais, elle a d’abord travaillé comme traductrice. En 1991, elle publie son premier livre pour enfants, « Je ne t’aime pas Paulus », dont la suite « Je ne t’aime toujours pas Paulus » est sortie en 2005.

  Outre une vingtaine de romans initiatiques pour le jeune public, l’auteur se distingue avec plusieurs romans pour adultes dont « Quelques minutes de bonheur » en 1993, « Un secret sans importance », prix du Livre Inter en 1996 ou « Mangez-moi » en 2006. Mettant en scène des personnages en quête d’identité, Agnès Desarthe poursuit son aventure littéraire en allant puiser dans son passé familial et dans sa propre existence l’inspiration de son roman « Le Remplaçant », paru en 2009.

  Egalement auteur de chansons, de pièces de théâtre : « La Baignoire et les deux chaises » et « Le Kit », on lui doit aussi plusieurs articles critiques, notamment sur Isaac Bashevis Singer, son maître en écriture.

  En 2003, elle participe à une émission de Geneviève Brisac, sur France Culture, au sujet de Virginia Woolf. Suite à cette émission, les deux femmes décident d’en faire un essai, « V.W. ou le Mélange des genres » (2004), afin de transmettre l’œuvre britannique.

Traductrice, commentatrice et écrivain, Agnès Desarthe multiplie les formes d’écriture pour se faire une véritable ‘passeuse’ de littérature.

Agnès Desarthe est une des trois enfants du pédiatre Aldo Naouri. Elle a épousé le cinéaste Dante Desarthe, fils du comédien Gérard Desarthe. Son frère Laurent Naouri est chanteur d’opéra et l’époux de Natalie Dessay.

Arrivée à l’âge où l’on commence à fatiguer, elle mène ces diverses et trop nombreuses activités de front, ce qui la rend parfois folle.

Elle danse beaucoup, et jardine vigoureusement.

Jugée tantôt trop douce, tantôt trop cruelle, elle se verra jusqu’au bout comme une immigrée dans la république des lettres.

En écrivant, elle cherche à rendre compte du chaos qui la stupéfie, de la violence qui la cloue et l’empêcherait de se lever si elle ne trouvait pas moyen de l’utiliser, de la mater, de la transmettre.

Issue de la tradition orale, elle a entendu tant d’histoires qu’elle n’a finalement jamais eu d’autre choix que d’en raconter à son tour.

Elle souhaite, si les conditions le permettent, finir ses jours à la campagne.

Laisser un commentaire