De Rosnay Tatiana ♦ Moka

Justine a 40 ans, un mari britannique, Andrew, et deux enfants. Elle travaille en tant que traductrice free-lance et mène une petite vie tranquille.

Mais un mercredi après-midi, tout va basculer. Son fils adolescent de 13 ans est renversé par un chauffard, à bord d’une berline couleur moka, en plein Paris. L’inconnu prend la fuite, des témoins ont à peine le temps de noter quelques chiffres de la plaque d’immatriculation. Sérieusement blessé, Malcolm sombre dans le coma. L’enquête piétine.

Justine et Andrew, couple mixte qui nous offrent un délicat tableau franglais, sous le choc, s’enlisent dans la rancœur, l’incompréhension. Ils vont réagir différemment. Leur couple se fragilise. Contre l’avis de son mari, de ses parents, Justine ne renonce pas à retrouver le responsable de l’accident. Justine a besoin de savoir et de comprendre, vite, car l’enquête menée par la police n’avance guère…

Entre nostalgie et désespoir, colère et révolte, l’héroïne n’a qu’une obsession : découvrir la vérité et retrouver le chauffard, qui lâchement,  s’est enfui. Entre les larmes, les souvenirs chargés d’émotion,  l’incompréhension de certains de ses proches, Justine souffre et se bat : ainsi l’incommunicabilité avec Andrew, son mari, l’apathie de ses parents … Qui était au volant de la Mercedes ancien modèle couleur « Moka » ?

 La seule personne qui soutiendra Justine, c’est sa belle-mère, la « so British » Arabella, si complice, personnage aussi fantasque que surprenant. Et aussi  Laurent, un policier qu’elle ne laisse pas indifférent… 

L’enquête les mènera dans une ville balnéaire du sud de la France, au seuil d’une villa qui surplombe la plage de la Côte des Basques.

Mais au bout de la route, à qui, à quoi Justine sera-t-elle confrontée ? Pour l’amour de Malcolm, elle décide de se battre jusqu’au bout quelles qu’en soient les conséquences.

 

L’auteur :

Tatiana de Rosnay, née le 28 septembre 1961, à Neuilly-sur-Seine, en Île-de-France, est une journaliste, écrivaine et scénariste française, écrivant en français et en anglais.

 Née de mère britannique et de père français, Stella et Joël de Rosnay, elle est mariée et a deux enfants. Elle a vécu à Paris, Boston et enfin en Angleterre.

 Après une enfance aux Etats-Unis, elle a fait ses études universitaires en Angleterre. De retour à Paris en 1984, elle est attachée de presse, puis journaliste pour Elle et critique littéraire pour Psychologies magazine. Elle vit depuis vingt ans à Paris.

 Depuis 1992, Tatiana de Rosnay a publié huit romans en français et deux en anglais. Elle a aussi collaboré à la série Affaires familiales pour laquelle elle a écrit deux épisodes avec le scénariste Pierre­-Yves Lebert. Cette série fut diffusée sur TF1 pendant l’été 2000.

 Son roman de 2006, Elle s’appelait Sarah, met en parallèle deux histoires : l’une se déroulant lors de la rafle du Vélodrome d’Hiver en 1942 et l’autre en 2002. Cette dernière relate l’enquête d’une journaliste américaine sur cet évènement-clé de la Shoah en France, à l’occasion de son soixantième anniversaire. Les droits de ce roman ont été vendus pour vingt pays.

 À la fin 2009, indique son éditeur, le livre a dépassé les deux millions d’exemplaires vendus dans le monde. L’adaptation du livre au cinéma, sous le même titre « Elle s’appelait Sarah », avec Kristin Scott Thomas, écrite par Serge Joncour, est en cours de réalisation par Gilles Paquet-Brenner pour une sortie prévue en 2010.

En 2009, Tatiana de Rosnay publie son neuvième roman, le deuxième écrit en anglais, Boomerang.

Il commence par le parallèle entre l’accident de voiture d’un frère et d’une sœur, au milieu des années 2000, et un secret de famille dans les années 1970, avant le décès de leur mère.

En septembre 2009, alors qu’elle a besoin de papiers pour se rendre aux Etats-Unis assister au tournage de Elle s’appelait Sarah, la mairie du 14e arrondissement de Paris lui indique qu’en raison de nouvelles lois elle devait maintenant faire la preuve qu’elle est bien française.

En janvier 2010, le classement de plusieurs magazines dédiés à l’édition, dont Livres-Hebdo en France et The Bookseller en Grande-Bretagne, place Tatiana de Rosnay à la huitième place des écrivains de fiction les plus vendus en Europe en 2009.

Laisser un commentaire