Bacqué Raphaëlle ♦ L’enfer de Matignon

l'enfer de MatignonUn voyage dans les couloirs de Matignon, raconté par ceux qui l’ont vécu.

L’auteur a réussi à obtenir, pour la première fois, le témoignage de tous les Premiers ministres qui s’y sont succédés depuis 30 ans. C’est donc à travers leur regard qu’on pénètre dans les bureaux du pouvoir. On y découvre l’obsession des médias (jusqu’à la servilité), l’absurde centralisation qui fait remonter à Matignon les décisions les plus minuscules (nomination d’un sous-préfet !), les relations foncièrement perverses que le régime a institué entre le président et le Premier ministre, l’incroyable consanguinité qui organise la distribution des hauts postes, la versatilité des conseillers (des projets lancés sans se préoccuper de l’application des lois), les agendas surchargés volontairement par la bureaucratie. Un document passionnant agrémenté d’anecdotes parfois extravagantes.

C’est « le job le plus dur de la République ». Parce qu’être Premier ministre est synonyme de pression, de solitude, de mensonge et souvent de trahison.

Parce qu’être Premier ministre est synonyme de pression, de solitude, de mensonge et souvent de trahison, douze locataires de l’Hôtel Matignon: Pierre Messmer, Raymond Barre, Pierre Mauroy, Laurent Fabius, Michel Rocard, Edith Cresson, Edouard Balladur, Alain Juppé, Lionel Jospin, Jean-Pierre Raffarin, Dominique de Villepin, François Fillon, racontent, sans langue de bois, leur expérience de chef du gouvernement : de la joie des premiers instants aux combats avec la presse, de l’angoisse des sondages aux tensions parfois insoutenables avec le président.

L’auteur :

raphaelle-bacquet  Raphaëlle Bacqué est une journaliste française, née le 1er février 1964 à Paris. Elle est diplômée du CFJ (promotion 1988), de l’Institut d’études politiques de Paris (1987) et titulaire d’une licence de droit public. Elle est actuellement grand reporter au journal Le Monde.

  En 1992, elle rejoint l’équipe de Fabien Roland-Lévy et Jean-Michel Aphatie au Parisien. Elle représente tous les lundis, de 19 h 20 à 20 h 15, Le Monde pour l’émission diffusée sur France Inter et I-Télé, Le Franc-Parler, aux côtés de Stéphane Paoli et Thomas Hugues.

 À la rentrée de septembre 2008, Le Franc-Parler est remplacé par Le RV politique, diffusé le dimanche entre 17 h 5 et 17 h 45. Jean-François Achilli succède à Stéphane Paoli comme intervieweur de la station publique, Michel Dumoret à Thomas Hugues comme intervieweur de la chaîne d’information en continu.

 Raphaëlle Bacqué commente aussi fréquemment l’actualité politique dans l’émission C dans l’air sur France 5. Parallèlement, la journaliste écrit de nombreux livres traitant de la politique.

 En 1995, elle publie « Chirac président, les coulisses d’une victoire », avec Denis Saverot. Elle revient en 1997 avec « Seul comme Chirac », toujours avec Denis Saverot.

Experte de l’actualité politique, elle dévoile l’ouvrage « Chirac ou le Démon du pouvoir » en 2002.

En 2007, Raphaëlle Bacqué fait parler d’elle en publiant le livre d’investigation « La Femme fatale » avec Ariane Chemin. Cette enquête sur la campagne présidentielle de Ségolène Royal est à l’origine du procès opposant François Hollande et Ségolène Royal aux deux journalistes

 

Laisser un commentaire