Destombes Sandrine ♦ L’Arlequin

larlequinAprès son succès dans l’affaire du scalpeur augeron (voir « la faiseuse d’anges »), Maxime Tellier, brillante commissaire de police très attachante avec son franc parler et ses fêlures, enquête sur des morts suspectes dans un même immeuble,

quand elle est sollicitée pour un cas bien particulier par la DSC, l’équipe de « profilers » de la gendarmerie, pour l’assister dans la traque d’un serial killer. Plusieurs jeunes femmes ont été assassinées dans des mises en scène soignées. Signe distinctif du tueur : il a pris soin de découper sur chaque cadavre un morceau de peau. Une signature qui rappelle à Maxime sa première affaire : s’est-elle trompée de coupable ? A-t-elle affaire à un imitateur ou le tueur a-t-il décidé de jouer avec ses nerfs ?

Tout en restant à la tête de sa propre brigade, une équipe de coéquipiers très variés mais très soudés, elle découvre des équipiers atypiques, une nouvelle approche du crime, une nouvelle manière d’entrer dans la logique de pensée et de comportement d’un assassin. Max devient peu à peu actrice d’un huis clos qu’elle ne maîtrise pas et se remet en cause. Et son enquête n’est pas le seul élément déstabilisant dans sa vie…

L’auteur :

Née le 29 avril 1971, Sandrine Destombes a toujours vécu à Paris.

Après avoir suivi des études à l’Ecole pour les Métiers du Cinéma et de la Télévision de Paris, elle travaille dans la production d’événements depuis plus de vingt ans et profite de son temps libre pour écrire des polars, son domaine de prédilection. Attachée à ses origines italiennes, elle instille son amour des Abruzzes au fil de ses romans.

Attachée à ses origines italiennes, elle instille son amour des Abruzzes au fil de ses romans.

Après La Faiseuse d’Anges et L’Arlequin, le troisième opus des aventures de Max, « Ainsi sera-t-il », verra bientôt le jour.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 thoughts on “Destombes Sandrine ♦ L’Arlequin

  1. Destombes on

    Bonjour,

    Je suis très flattée d’être référencée sur votre site mais je me dois de vous dire que cette photo n’est pas du tout la mienne…
    Non pas que cela m’ennuie mais peut-être que la personne identifiée y trouvera à redire 😉
    Vous pourrez trouver une autre photo sur ma page :
    https://www.facebook.com/sandrinedestombes2015

    Cela étant, merci encore d’avoir pris le temps de mettre en avant ce livre et sachez que je trouve votre résumé très bien ficelé !

    Bien à vous,
    Sandrine Destombes

    • Arlette on

      Merci… L’énorme boulette est réparée. très cordialement – Arlette Bonté

Répondre à Arlette Annuler la réponse.