logotype

Qui sommes nous ?

Il y a 3000 ans environ, une poignée d'Elfes et de Dunédains osèrent clamer que la valeur et le courage de tous les peuples devaient leur assurer égalité et justice. Réalisant qu'Ar-Pharazôn, aveuglé par le seigneur ténébreux, risquait d'entrainer tout son peuple dans sa folie, ils firent tout leur possible pour amoindrir son influence auprès du peuple. Par la suite, ils s'élevèrent contre la folie qui provoqua la chute de Numénor, arguant que d'autres solutions que le cataclysme auraient pu être trouvées.

Pris pour des traîtres par les hommes du roi, de par leur lutte contre Ar-Pharazôn, et par les Fidèles, de par leur critiques envers les valars, il n'eurent dautre solution que de s'exiler peu de temps avant que la colère d'Eru ne détruise totalement Numénor, passant alors dans la clandestinité la plus totale. Afin de garder contact et de continuer leur combat pour la justice et l'égalité, ils fondèrent Itila Cala.

Ceci est raconté dans les Textes Fondateurs de notre confrérie.

Depuis, ses membres dispersés continuent en secret, à travers les âges et dans toutes les Terres du Milieu, à lutter contre les injustices commises au nom de Dieux qu'ils rejetaient désormais. Ils ne sont sortis de leur clandestinité qu'à de rares occasions, et toujours au risque de voir leur petite confrérie sombrer sous la férule et les coups d'une force invisible qui n'a jamais cessée d'assassiner ses membres les uns après les autres.
Pourquoi ? Peu à peu les secrets se dévoilent, l'organisation ennemie est mise à jour. Les membres d'Itila Cala payent un lourd tribut à la vérité.

maison-conf

Qui sommes nous ?

Certains d'entre nous sont les descendants des fondateurs d'Itila Cala, d'autres nous ont rejoints au fil des âges, soit par hasard, soit guidé par le destin, mais tous sont restés, convaincus de la justesse de notre idéal et du combat que nous menons. Certains nous ont quitté, morts au combat ou disparu. Aujourd'hui, les rênes de la Confrérie sont entre les mains d'Enge, ancienne conseillère de Gudrimhid, disparu par décision d'une branche toute puissante, mais invisible, d'Itila Cala.

En cette année 3018 du Troisième Age, les forces du Valar Fléau de Numenor se rassemblent. Depuis les Terres d'Angmar, elles se préparent à déferler de nouveau sur les Terres des Peuples Libres. Déjà la racaille de toutes sortes s'étend et opprime les populations les plus fragiles. Itila Cala a décidé de sortir de nouveau de sa clandestinité et d'opposer la lumière de ses forces vives à l'obscurité qui menace de recouvrir le monde. Elle combat partout où c'est nécessaire, mais reste méfiante envers les serviteurs aveugles et inconditionnels des Valars, allant parfois jusqu'à refuser de collaborer avec eux. Elle n'hésite pas à payer au prix fort sa survie et la lutte pour ses idéaux. Hélas, une menace pèse sur elle depuis l'aube de sa création. Les ennemis d'Itila Cala sont de plus en plus forts. C'est le fil rouge de notre histoire, raconté dans Une confrérie dans la tourmente.

Pour lutter plus efficacement, elle a tissé de nombreux liens avec d'autres confréries aboutissant à la création d'une alliance nommée "Lueur Nomade". Dernièrement, Itila Cala a décidé de quitter cette Alliance, faute d'une vision partagée, ne voulant pas sacrifier son but originel. De cette Alliance, il reste des liens forts avec la confrérie marchande du Dragon Eteint, et des amitiés sincères avec plusieurs membres de l'alliance.

Aujourd'hui, Itila Cala parcourt de nouveau solitaire les Terres du Milieu. Mais en sortant de l'anonymat, des liens avec d'autres organisations se sont tissés, promesses d'un avenir encore plus lumineux.

Itila Cala, ce sont surtout des hommes et des femmes, de toutes races et de tous horizons, dont les histoires personnelles, les craintes, les envies ... enrichissent la Confrérie, mais font aussi parfois vaciller ses fondements. N'hésitez pas à venir découvrir leurs secrets (les Itiliens) et les histoires (nos aventures en Terres du Milieu) qui se tissent entre eux ...


 

Ceci était la dernière version de notre présentation. Elle date déjà de plusieurs années.

Aujourd'hui nos membres se sont tournés vers d'autres mondes. Itila Cala est en sommeil. Seule une toute petite poignée d'entre nous continue de fouler la Terre du Milieu.

Mais cette immersion dans le RolePlay, à la fois une nouveauté et une grande première pour nous tous, a renforcé - s'il en était besoin - les liens entre nos membres. La guilde Reboot perdure à travers les années, dans la joie et le plaisir, quelque soit le jeu où ses membres mettent les pieds. Je crois que cette parenthèse RolePlay y est un peu pour quelque chose... Nous sommes éclatés, mais nos coeurs sont réunis en une seule famille : Reboot.

Merci à tous ceux qui ont contribué à faire d'Itila Cala ce qu'elle a été.
Merci à tous ceux qui ont pris la plume, à un moment ou à un autre ; une fois, plusieurs ; de façon brève ou plus longue...
Merci à Michaël... sans qui rien de tout cela n'aurait été possible.

Enge
2018  Itila Cala : une confrérie secrète en Terre du Milieu   globbers joomla templates